13 juin 2019
Porsche Macan S : l’utilitaire vraiment sport
Par: Marc Bouchard

Photo Porsche Canada

On peut croire que de conduire une Porsche est une stricte affaire de luxe et de gros budgets. Ce qui n’est pas faux, évidemment, si vous optez pour l’opulence du Porsche Cayenne ou la puissance quasi sans limites de la sportive 911. Il y a cependant une autre possibilité, et les automobilistes en ont largement profité si l’on se fie aux chiffres de vente : le Porsche Macan.

Car ce petit utilitaire de luxe offre une conduite dynamique et agréable, de l’espace pour un VUS compact et ne renie en rien son appartenance à la famille Porsche, affichant luxe, qualité et plaisir. Tout cela à un prix raisonnable, dans un créneau des VUS de luxe évidemment.

Et cette année, le Macan reçoit une petite mise à jour destinée à rafraîchir un peu sa silhouette et à modifier un tantinet son comportement routier. Rien de vraiment majeur, mais assez de modifications pour justifier un essai sur les routes de la magnifique province de Terre-Neuve.

Paysages paradisiaques

Précisons tout de suite que Terre-Neuve, si vous n’y êtes jamais allé, est l’une des provinces avec le paysage le plus spectaculaire au pays. Les routes sinueuses bordent les vallées et les fjords, les bords de mer reçoivent des villages colorés et leurs dizaines de pêcheurs, et les résidants sont sympathiques bien au-delà de la simple politesse.

Notre randonnée en Porsche Macan S nous a donc conduits de Deer Lake, à l’ouest, jusque dans le parc national du Gros-Morne, un des joyaux du patrimoine mondial de l’UNESCO. Au-delà des paysages à couper le souffle, ce sont les routes qui retenaient davantage mon attention, des routes remplies de courbes, de montées et de descentes capables de mettre en évidence le dynamisme et l’exceptionnelle tenue de route du VUS Porsche que je conduisais.

Pourquoi seulement le Macan S? Car il est celui qui profite du plus important changement cette année. Outre les modifications esthétiques (les blocs optiques avant et arrière, la partie inférieure du pare-chocs et la possibilité d’avoir des roues de 21 pouces), le Macan, sous toutes ses coutures, n’a pas vraiment changé.

L’habitacle est plus moderne, notamment parce qu’on a modifié l’écran d’affichage qui atteint désormais 10,9 pouces et parce qu’on a déplacé les commandes de ventilation, mais le reste, incluant la multitude de boutons dans la console centrale, n’a pas bougé d’un iota.

Le vrai changement se retrouve sous le capot du Macan S qui continue d’opter pour un moteur 6 cylindres 3,0 litres, mais qui perd désormais un de ses deux turbos. Il devient donc à simple turbo, mais augmente sa puissance à 348 chevaux et 352 livres-pied de couple. Tout cela, jumelé à une exceptionnelle boîte de vitesse 7 rapports appelée PDK (dont je ne m’aventure pas à me lancer dans la prononciation allemande) et qui signifie, en clair, boîte à double embrayage!

La réalité, c’est que cette transmission agit avec une telle célérité qu’elle répond à toutes les commandes de l’accélérateur et du frein, enchaînant les changements de vitesse avec rapidité et précision, sans contrecoups. Sans conteste, elle est l’une, sinon la meilleure des boîtes automatiques sur le marché.

Confort et conduite

Nous avons parcouru plus de 300 km en une journée pour notre essai. Notre parcours variant des montées intéressantes aux bucoliques routes maritimes. Dans tous les cas, la direction du Macan S s’est avérée d’une précision sans répit, ne nécessitant que d’infimes corrections et, surtout, bien peu d’information pour suivre la bonne trajectoire.

Quant au confort de l’habitacle, il est aussi sans reproche. Les sièges soutiennent bien, l’habitacle est bien insonorisé et il permet tout juste aux grognements agréables de l’échappement de se faufiler dans le cockpit. Surtout que, selon le mode de conduite choisi, ce grognement devient de plus en plus présent, pour le plus grand bonheur des occupants.

Dynamique, puissant et surtout solide sur la route, le Macan S n’a qu’un seul défaut : la longue liste d’options sur laquelle on peut miser pour améliorer ses performances. Le catalogue est imposant, les prix tout autant. Mais certaines de ces options valent bien l’investissement.

Les roues de 21 pouces, par exemple, confèrent un style remarquablement sophistiqué. L’ensemble Sport Chrono ajoute au charme et aux performances de l’ensemble. En fait, la liste est longue, mais pour les amateurs de performance, ces options sont de véritables atouts.

Stylé, puissant (pour un compact) et surtout d’une indéniable maniabilité, le Porsche Macan S ne concède rien à la concurrence. Déjà populaire, il devrait augmenter encore son emprise sur le segment des VUS sport compacts de luxe… simplement parce qu’il a conservé sa personnalité Porsche.

image