13 septembre 2012
Ferme de recherche de La Coop fédérée
Portes ouvertes sous le signe de la prospérité
Par: Jean-Luc Lorry
La Ferme de recherche en productions végétales appartenant à La Coop fédérée s'étend sur une superficie de 110 hectares à Saint-Hyacinthe.

La Ferme de recherche en productions végétales appartenant à La Coop fédérée s'étend sur une superficie de 110 hectares à Saint-Hyacinthe.

La direction de la Coop fédérée a profité de l’activité Portes ouvertes à sa Ferme de recherche basée à Saint-Hyacinthe pour annoncer des ventes en forte progression de 218 % en cinq ans dans le secteur des productions végétales.

publicité

En 2011, les ventes de semences, engrais et pesticides ont atteint un montant de plus de 500 millions de dollars. Un record de vente pour la plus importante entreprise agroalimentaire au Québec.

Ces résultats sont principalement attribuables à l’acquisition en 2011 d’Agrico Canada et d’Agronomy Company of Canada, deux entreprises situées en Ontario.La Ferme de recherche en productions végétales s’étend sur une superficie de 110 hectares entre l’avenue Saint-Louis et le Grand Rang Saint-François. Au total, 32 000 lignées de végétaux y sont étudiées.Depuis 1979, les chercheurs de la Ferme de recherche développent la gamme de semence maison de marque Élite. Au fil des années, le principal critère d’amélioration de cette semence est d’augmenter le rendement pour les cultivateurs. « C’est un processus qui se fait à petits pas. Il y a dix ans, nos semences de maïs représentaient un rendement de sept tonnes à l’hectare. Aujourd’hui, les agriculteurs peuvent compter entre neuf et dix tonnes à l’hectare », précise Alexandre Mailloux, directeur de la recherche et développement technique au secteur des productions végétales à La Coop fédérée. Cet expert mentionne également que les mauvaises herbes résistent aujourd’hui davantage au Roundup de Monsanto, l’herbicide le plus utilisé par les agriculteurs.La Coop fédérée propose un choix de plus d’une centaine de produits de semences auxquels s’ajoutent 18 nouveautés cette année. « Le marché des semences est très compétitif et demande beaucoup d’innovation », ajoute M. Mailloux. La Coop fédérée est le plus important fournisseur de semences, de produits de protection des cultures et de fertilisants au Québec. Propriété de plus de 90 000 membres, cette coopérative agricole réalise un chiffre d’affaires de 4,6 milliards de dollars.

image