4 juin 2015
Vignette d’accompagnement touristique et de loisir
Pour des sorties équitables
Par: Le Courrier

Le programme de la Vignette d’accompagnement touristique et de loisir (VATL) permet la gratuité d’entrée pour l’accompagnateur d’une personne, âgée d’au moins 12 ans, ayant une limitation ou un problème de santé mentale et nécessitant l’assistance d’une personne pour effectuer des visites touristiques, des sorties culturelles ou des activités de loisirs, dans les entreprises participantes, à travers le Québec.

L’objectif de ce programme est que la personne ayant une limitation (déficience auditive, intellectuelle, motrice, visuelle, troubles du spectre de l’autisme, trouble de la parole) ou un problème de santé mentale puisse vivre ses sorties de façon plaisante et sécuritaire, au même prix que tout citoyen.

En présentant sa vignette, apposée sur une carte d’identité avec photo, elle paie son entrée comme toute autre personne, mais elle n’a pas à payer pour celle de son accompagnateur. Sans l’aide de celui-ci, l’activité est tout simplement irréalisable. Cependant, pour le prestataire de service, les détenteurs de la vignette d’accompagnement représentent une nouvelle clientèle, car ces gens limitent souvent leurs sorties, s’ils doivent payer pour leur accompagnateur en plus. (Comme il n’est déjà parfois pas facile pour eux de trouver quelqu’un pouvant leur apporter l’aide nécessaire, ils ne peuvent demander à ces aidants de payer en plus.) De plus, une fois ces visiteurs à l’intérieur du site, ils sont quand même deux clients qui peuvent consommer s’il y a des aliments vendus sur place ou une boutique souvenir.

Pour obtenir une vignette d’accompagnement, la personne doit se rendre dans le site Web www.vatl.org et remplir le formulaire qui s’y trouve. Les questions, au nombre de 35, visent à comprendre dans quelles circonstances et pour accomplir quelles actions le demandeur a besoin d’accompagnement. Elles portent notamment sur le diagnostic, la communication, l’alimentation, les soins personnels, les relations interpersonnelles, le déplacement et le transport. De plus, on demande le nom et le numéro de téléphone d’une personne-contacte relevant d’un organisme pour personnes handicapées ou d’un établissement de la santé. Ce formulaire est ensuite analysé par la personne responsable de cette tâche au sein d’un organisme accréditeur avec lequel Zone Loisir Montérégie, l’organisme gestionnaire de ce programme, est en entente. Dans la plupart des régions, le rôle d’organisme accréditeur est tenu par des centres de réadaptation et dans certains cas, par des associations spécialisées auprès de la clientèle des personnes handicapées. Les centres de réadaptation et les associations sont choisis en fonction de leur expertise dans la connaissance des problématiques liées aux limitations des personnes.

Actuellement, le programme de la Vignette d’accompagnement touristique et de loisir compte 22 082 utilisateurs et est reconnu dans 1661 activités touristiques, culturelles et de loisirs au Québec.

Les gestionnaires d’entreprises ou d’organismes touristiques, culturels ou récréatifs peuvent obtenir plus de renseignements, et même adhérer en ligne à ce programme, par le Web au www.vatl.org. La liste des endroits au Québec qui adhèrent actuellement au programme VATL s’y retrouve aussi. Vous y trouverez également les renseignements pour joindre, Zone Loisir Montérégie, le coordonnateur à l’échelle du Québec ainsi que les organismes coordonnateurs en région.

image