10 mai 2018
Plume verte
Pour un avenir plus « ver »!
Par: Le Courrier

Ayez les deux mains dans la terre toute l’année grâce au vermicompostage! Eh oui, comme son nom l’indique, il s’agit de faire travailler une petite armée de vers à votre service afin de digérer et de composter vos déchets alimentaires, et ce, dans le confort de votre maison, tout en rendant service à l’environnement. 

Comment ça fonctionne?

C’est simple! Vous fournissez aux vers une petite maison (vermicomposteur), les nourrissez de vos restes de table ou de plantes. Vous vous assurez que leur environnement est optimal, puis ces petits lombrics vont peu à peu changer la nature de la litière dans laquelle ils vivent et, après quelques mois, le compost sera prêt!

Pourquoi composter?

Le compostage est un processus biologique aérobique (qui utilise de l’oxygène) qui permet de transformer et de valoriser des matières organiques en un produit humide et riche en minéraux. Selon Recyc-Québec, composter ses déchets organiques comporte plusieurs avantages dont :

Réduire le volume de déchets d’environ 30 %, ce qui résulte en moins de transport et moins d’espace utilisé dans les sites d’enfouissement;

Éviter que les déchets organiques finissent dans nos poubelles, à pourrir et à fermenter par des processus d’anaérobie. En effet, ces réactions relâchent divers gaz qui contribuent aux changements climatiques tels que le dioxyde de carbone et le méthane;

Fournir du compost de bonne qualité pour votre jardin et vos plantes! Vous économisez ainsi de l’argent en évitant d’acheter des engrais commerciaux.

Types de vermicomposteur

Contrairement au bac de compost de votre jardin, le vermicomposteur intérieur possède divers avantages : il peut être utilisé à l’année, est facilement accessible de la cuisine et est inodore (si vous l’entretenez correctement). Vous pouvez fabriquer votre propre composteur (c’est littéralement un contenant de plastique avec des trous et une plateforme pour récupérer les liquides) ou acheter un vermicomposteur commercial qui vous coûtera entre 80 $ et 200 $. Ceux-ci ont certains avantages : ils sont souvent vendus avec les vers et ont plusieurs compartiments qui vous permettent de faire des rotations et d’avoir un compost séparé des vers dès qu’il sera prêt à être ramassé. 

Comment débuter?

Vous aurez besoin des éléments suivants :

  • Un vermicomposteur;
  • Des vers (attendez avant d’aller fouiller dans votre jardin pour en trouver, car il vous faut une sorte bien particulière : de petits vers rouges appelés Elsenia foetida);
  • Des coquilles d’œufs broyées pour contrer l’acidité;
  • Un vaporisateur d’eau pour humidifier;
  • Des déchets verts (des résidus alimentaires pour les nourrir : épluchures de légumes, café, pain, etc.);
  • Des déchets bruns (comme du papier journal, des boîtes d’œuf, etc.) fournissant du carbone afin de nourrir les vers et contrôler l’humidité de la litière. 

Je vous mets au défi de l’essayer en famille, avec les enfants! Un petit investissement de temps et d’efforts pour observer le cycle de la vie… Cela me semble être un bon compromis!

 

L’équipe de la Plume verte

image