4 octobre 2011
30 km/h près des écoles
Pour un environnement scolaire plus sûr
Par: Le Courrier
Depuis le 1<sup>er</sup> septembre, la vitesse est limitée à 30 km/h près des écoles de Saint-Hyacinthe.

Depuis le 1er septembre, la vitesse est limitée à 30 km/h près des écoles de Saint-Hyacinthe.

Cet automne, les automobilistes ont une raison supplémentaire de redoubler de prudence en circulant près des écoles de Saint-Hyacinthe. En plus de veiller à la sécurité des enfants, ils doivent s’assurer de respecter la nouvelle limite de vitesse.

Le 1er septembre, cette limite est passée de 50 à 30 km/h dans toutes les zones scolaires, ce qui signifie que 90 panneaux indiquant cette limitation sont apparus sur le territoire de Saint-Hyacinthe.

De plus, 25 petits écriteaux appelés « bollards » ont été installés au milieu des 25 traverses piétonnières les plus achalandées. Ils indiquent aux automobilistes qu’ils doivent céder la priorité aux piétons qui s’engagent dans le passage, sous peine d’une amende de 156 $. Dans une zone scolaire, circuler à l’ancienne vitesse limite de 50 km/h peut maintenant vous valoir une contravention de 90 $ – 55 $ d’amende et des frais de 35 $ – en plus de la perte d’un point d’inaptitude, et les policiers de la Sûreté du Québec promettent d’être vigilants. Il faut aussi garder en tête que la nouvelle réglementation s’applique de 7 h à 18 h durant les jours de classe. « Il n’est certainement pas besoin d’insister sur l’objectif de ce changement, à savoir la sécurité de tous nos jeunes, notamment dans les zones scolaires », a déclaré le maire de Saint-Hyacinthe, Claude Bernier, lors d’un point de presse à l’Hôtel de Ville. « Il s’agit d’une excellente nouvelle pour la commission scolaire : la sécurité des élèves est un incontournable. Nous ne prendrons jamais assez de moyens pour assurer la sécurité des jeunes », a ajouté le président de la Commission scolaire de Saint-Hyacinthe, Richard Flibotte.Le lieutenant Mario Gilbert, de la SQ, a mentionné que, concrètement, le fait de rouler à 30 km/h plutôt qu’à 50 diminue de moitié la distance de freinage, qui passe ainsi de 27 mètres à 13 mètres seulement. « La Sûreté accueille favorablement la nouvelle réglementation. En milieu urbain, un grand nombre d’élèves se rendent à l’école à pied. Il est donc essentiel de rendre les rues plus sécuritaires », a-t-il dit.Enfin, le directeur des Travaux publics de Saint-Hyacinthe, Yvan De Lachevrotière, a annoncé que la Ville de Saint-Hyacinthe avait fait l’acquisition d’un « analyseur de circulation », une petite boîte noire capable d’enregistrer une foule de données qui renseigneront la Ville sur l’utilisation qui est faite de n’importe quelle portion du réseau routier.

image