19 décembre 2013
41 e édition du Tournoi pee-wee de Saint-Hyacinthe
Pour une première fois en formule nationale
Par: Maxime Prévost Durand
Sur la photo, le député provincial Émilien Pelletier, le maire de Saint-Hyacinthe Claude Corbeil, le président d'honneur de la 41 e édition Jean-Guy Brillon, le président du tournoi Lucien Beauregard et la vice-président de l'AHMSH, Nathalie Archambault.

Sur la photo, le député provincial Émilien Pelletier, le maire de Saint-Hyacinthe Claude Corbeil, le président d'honneur de la 41 e édition Jean-Guy Brillon, le président du tournoi Lucien Beauregard et la vice-président de l'AHMSH, Nathalie Archambault.

Le Tournoi pee-wee de Saint-Hyacinthe se déroulera sur une période de trois semaines pour la première fois de son histoire, alors que ses activités se dérouleront du 27 au 30 décembre et du 3 au 12 janvier. Il s’agit du même coup de sa première édition depuis qu’il a obtenu le statut de tournoi national plutôt que provincial.

Après une année record pour son 40 e anniversaire l’an dernier, avec 108 équipes, le tournoi revient sous la barre des 100 équipes pour sa première édition nationale, alors que 96 équipes viendront jouer aux Stade L.-P.-Gaucher et C.-A.-Gauvin en plus du Pavillon de la Jeunesse. Jean-Guy Brillon, de chez Pacini, assurera la présidence d’honneur pour la 41 e édition.

Huit équipes de la nouvelle classe AAA, créée cette saison par Hockey Québec, seront en action à Saint-Hyacinthe début janvier. Le président du tournoi, Lucien Beauregard, voit cette nouveauté comme un essai. « J’ai hâte de voir ce que la création de cette classe AAA va apporter. Je pense qu’en créant une classe AAA, ça risque d’affaiblir le niveau dans le simple lettre. »Seize équipes de niveau AAA ont fait une demande afin de participer au tournoi maskoutain, mais l’organisation s’est vue contrainte, par Hockey Québec, à ne pouvoir en accepter que huit.« On pourra de nouveau voir à l’oeuvre le fils de Patrick Poulin, Samuel. Déjà l’an passé on pouvait voir qu’il était une coche au-dessus de la majorité des joueurs et il était seulement d’âge atome (il avait été surclassé). Il en est cette saison à sa première année d’âge pee-wee, mais à sa deuxième dans cette catégorie. » Il s’alignera avec les Conquérants des Basses-Laurentides AAA.Outre la plus forte classe du tournoi, 16 équipes se disputeront les honneurs en classe AA, 20 en classe BB, 18 en classe CC, 20 en catégorie A, 8 en catégorie B et 6 en classe C.Pour la toute première fois, une équipe de l’extérieur du Québec participera au tournoi, privilège venant avec le statut national. Le Cobra de l’Ontario Est sera en compétition en classe BB.

L’envers de la médaille…

Le Tournoi pee-wee de Saint-Hyacinthe connait une fois de plus un grand succès au niveau des inscriptions. Avec la fermeture imminente de l’Hôtel des Seigneurs, l’organisation doit toutefois composer avec des contraintes pour loger les différentes équipes.

« [La fermeture de l’Hôtel des Seigneurs] nous cause beaucoup de problèmes, admet Lucien Beauregard. On a des gens qui doivent louer une chambre d’hôtel à Brossard, à Boucherville et à Drummondville. Tous les motels et les hôtels à Saint-Hyacinthe sont bookés durant les dates du tournoi! »Le président parle également d’une perte de 3 000 $ pour l’organisation, un montant qu’il obtenait sous forme de ristourne et commandite pour la location de chambres à l’Hôtel des Seigneurs.L’ouverture officielle du tournoi aura lieu le dimanche 5 janvier à 16 h et opposera les Harfangs du Triolet et les Gaulois d’Antoine-Girouard en classe AAA. Deux finales prendront place également dès le 5 janvier, soit la finale de la classe C à 14 h 30 et celle de la catégorie B à 18 h. Tout près de 1 500 joueurs fouleront la glace des différents arénas de Saint-Hyacinthe durant ces trois semaines d’activités.

image