17 mai 2018
entre les lignes
Poutine du jeudi
Par: Le Courrier

Les nouvelles qui font jaser et réagir ne sont pas toujours celles qui découlent de grandes enquêtes journalistiques. C’est souvent tout le contraire. Surtout avec les réseaux sociaux où le saugrenu et l’inusité règnent en maître.

La semaine dernière, une petite note sur notre fil Twitter ainsi que la publication d’une photo et d’une courte légende dans l’édition papier du COURRIER ont eu un effet bœuf et en ont fait saliver plus d’un : l’annonce du passage du Grand Poutine Fest à Saint-Hyacinthe.

Même si très peu de détails ont filtré jusqu’ici, la Ville de Saint-Hyacinthe a autorisé les organisateurs de l’événement à s’installer au parc Casimir-Dessaulles du 14 au 16 septembre. 

Selon les organisateurs « ce sera l’occasion pour les fins palais d’aller une fois de plus au-delà de la poutine traditionnelle et de découvrir plus de 40 recettes inusitées offertes par certains des plus grands chefs poutiniers de la province ». Les Maskoutains passent donc du Rendez-vous des papilles au Poutine Fest.

Pour la Ville de Saint-Hyacinthe, il s’agit somme toute d’une bénédiction du ciel. Elle met le parc public et les rues le ceinturant à la disposition des promoteurs qui, en retour, se chargeront de l’animation, de la programmation, de la publicité et de toute la logistique nécessaire à ce grand happening de la poutine.

La Ville de Saint-Hyacinthe offre donc une activité populaire de plus à ses citoyens à moindre coût. Elle n’a pas à former de comité ni de conseil d’administration, pas de gros budget à débloquer ni de déficit à assumer si les résultats ne sont pas au rendez-vous. Considérant le succès remporté par le Grand Poutine Fest à Montréal, il serait étonnant que cette initiative tourne au vinaigre. À moins que dame Nature ne gâche la sauce. Espérons que nos restaurateurs locaux sauront saisir la balle au bond et profiter de l’occasion pour mettre en valeur leurs propres créations durant ce week-end dans leur établissement. Au chapitre de la bonne poutine traditionnelle sans foie gras ni anchois, il s’en fait de la très bonne dans la région de Saint-Hyacinthe. Il me fera plaisir de vous suggérer quelques adresses au besoin… 

image