9 mai 2013
Judo
Premiers périples internationaux pour Benjamin Daviau
Par: Maxime Prévost Durand
Benjamin Daviau a fait ses premiers pas sur la scène internationale en participant à une compétition en Allemagne et une autre au Costa Rica.

Benjamin Daviau a fait ses premiers pas sur la scène internationale en participant à une compétition en Allemagne et une autre au Costa Rica.

Rares sont les jeunes judokas maskoutains qui ont l’opportunité de voyager à l’extérieur du Canada grâce à leur sport favori. Benjamin Daviau a eu cette chance au cours du dernier mois, en participant à des compétitions en Allemagne et au Costa Rica.

Publicité
Activer le son

Ces compétitions à l’étranger ont permis au jeune athlète de 15 ans de se battre contre des judokas ayant des styles et des techniques complètement différentes de celles pratiquées au Québec, auxquelles il est habitué.

Jamais il n’aurait envisagé pouvoir voyager pour pratiquer son sport favori à un si jeune âge. « J’ai adoré l’expérience, j’espère avoir l’occasion de faire davantage de compétitions sur la scène internationale », s’exclame le jeune homme.Pour participer au championnat panaméricain senior au Costa Rica, il a dû se classer à l’Omnium du Québec. Rendu dans ce pays d’Amérique latine, Benjamin s’est battu contre des athlètes beaucoup plus vieux et expérimentés que lui.« J’étais en compétition contre des athlètes âgés pour la majorité dans la vingtaine. Ils étaient tous plus développés musculairement et plus forts. Je voulais simplement faire durer les combats le plus longtemps possible. »Sur son parcours, Benjamin a dû affronter celui qui allait remporter le championnat, Kelvin Vasquez, et le champion en titre, Cristian Taola. La logique a été respectée, Benjamin perdant ces deux combats. Il en retire toutefois une grande expérience. « Il a tout de même réussi à faire durer les combats aux alentours de deux et trois minutes, malgré les écarts avec ses adversaires », souligne son entraîneur, Louis Graveline, visiblement fier de son protégé.Pour ce séjour en Amérique latine, il était accompagné par Nicolas Gill, entraîneur-chef de la délégation canadienne pour le voyage. Benjamin a aussi pu côtoyer le médaillé olympique, Antoine Valois-Fortier, également du voyage pour aller se battre au Costa Rica.En Allemagne, il a été invité par Judo Québec à participer à une compétition de calibre international. « À l’opposé du championnat panaméricain, quand j’étais en Allemagne, je me battais contre des jeunes de mon âge, donc l’écart de force était beaucoup moins grand. Les combats étaient surtout axés sur la technique. »Benjamin a également participé à un camp d’entraînement en Allemagne afin de peaufiner ses techniques de combat.Le Club de judo de Saint-Hyacinthe tente, avec un programme de soutien financier mis en place au cours des dernières années, de faire profiter ses athlètes des plus grandes compétitions à leur portée, au Canada et à l’étranger lorsque l’opportunité se présente. Les fonds sont amassés en partie par le Club et par la générosité de partenaires privés.

image