25 janvier 2018
Près de 14 000 visiteurs au Salon de l’agriculture
Par: Le Courrier
La division agricole de la Coop Fédérée, la plus importante coopérative agricole au Québec, offrait aux visiteurs du salon la possibilité de plonger virtuellement au cœur d’une exploitation agricole. Cette vidéo immersive réalisée par la Coop Fédérée permettait de vivre en quelques minutes l’expérience à la ferme en se retrouvant instantanément dans une étable ou encore au milieu d’un champ lors de la récolte.

La division agricole de la Coop Fédérée, la plus importante coopérative agricole au Québec, offrait aux visiteurs du salon la possibilité de plonger virtuellement au cœur d’une exploitation agricole. Cette vidéo immersive réalisée par la Coop Fédérée permettait de vivre en quelques minutes l’expérience à la ferme en se retrouvant instantanément dans une étable ou encore au milieu d’un champ lors de la récolte.

La plateforme Climate FieldView offre un ensemble d’outils numériques connectés qui aident les producteurs agricoles à optimiser leurs ressources et à maximiser leur rendement. The Climate Corporation est une filiale du géant américain Monsanto. « Cette application permet de connaître principalement les précipitations, de suivre les applications de pesticide et de colliger les informations relatives aux tests de sol et au rendement ».

La plateforme Climate FieldView offre un ensemble d’outils numériques connectés qui aident les producteurs agricoles à optimiser leurs ressources et à maximiser leur rendement. The Climate Corporation est une filiale du géant américain Monsanto. « Cette application permet de connaître principalement les précipitations, de suivre les applications de pesticide et de colliger les informations relatives aux tests de sol et au rendement ».

La journée du mercredi 17 janvier a été la plus achalandée en accueillant 5 685 visiteurs sur l’ensemble des quatre pavillons.   Photos François Larivière | Le Courrier ©

La journée du mercredi 17 janvier a été la plus achalandée en accueillant 5 685 visiteurs sur l’ensemble des quatre pavillons. Photos François Larivière | Le Courrier ©

L’entreprise Intelia de Joliette commercialise un appareil capable de contrôler l’éclairage d’un poulailler. Cette unité de contrôle permet de modifier de 0 à 100 % l’intensité de l’éclairage sans provoquer de scintillement. Un éclairage sans scintillement assure des oiseaux plus calmes et en meilleure santé.

L’entreprise Intelia de Joliette commercialise un appareil capable de contrôler l’éclairage d’un poulailler. Cette unité de contrôle permet de modifier de 0 à 100 % l’intensité de l’éclairage sans provoquer de scintillement. Un éclairage sans scintillement assure des oiseaux plus calmes et en meilleure santé.

Michel Poudrier a fait la route de Boisbriand pour découvrir « en vrai » à quoi ressemble de la machinerie agricole. Retraité, M. Poudrier est un mordu du jeu vidéo Farming Simulator qui permet de gérer une ferme en y cultivant des terres et en élevant des animaux.

Michel Poudrier a fait la route de Boisbriand pour découvrir « en vrai » à quoi ressemble de la machinerie agricole. Retraité, M. Poudrier est un mordu du jeu vidéo Farming Simulator qui permet de gérer une ferme en y cultivant des terres et en élevant des animaux.

La dernière édition du Salon de l’agriculture, qui s’est tenue récemment à Espace Saint-Hyacinthe, a connu un fort achalandage. Les organisateurs ont comptabilisé 13 955 visiteurs pendant les trois jours de ce rendez-vous incontournable du secteur agricole. « La très grande diversité d’exposants présents contribue positivement au processus décisionnel des agriculteurs et agricultrices dans leur entreprise. Nous en sommes très fiers », a souligné par voie de communiqué, André Cécyre, président du conseil d’administration du Salon de l’agriculture. L’un des points forts de cette 32e édition fut le Gala Cérès qui a permis de souligner la contribution exceptionnelle de l’homme d’affaires maskoutain Jean Fontaine au secteur agroalimentaire.

image