3 mai 2018
Cité de la biotechnologie
Près de 4 M$ d’investissements au pavillon Édouard-Brochu
Par: Jean-Luc Lorry
Sur la photo, de gauche à droite, le maire de Saint-Hyacinthe, Claude Corbeil; Raphael Hubert, cofondateur de Jus Dose; Isabelle Eysseric, nouvelle directrice générale d’Industrie Gastronomique Cascajares; René Lallier, président de Biovet; Bernard Forget, président de Saint-Hyacinthe Technopole; Genevieve Brousseau Provencher, cofondatrice de Jus Dose; et André Barnabé, directeur général de Saint-Hyacinthe Technopole.

Sur la photo, de gauche à droite, le maire de Saint-Hyacinthe, Claude Corbeil; Raphael Hubert, cofondateur de Jus Dose; Isabelle Eysseric, nouvelle directrice générale d’Industrie Gastronomique Cascajares; René Lallier, président de Biovet; Bernard Forget, président de Saint-Hyacinthe Technopole; Genevieve Brousseau Provencher, cofondatrice de Jus Dose; et André Barnabé, directeur général de Saint-Hyacinthe Technopole.

Saint-Hyacinthe Technopole a profité de la présentation de son rapport annuel pour dévoiler trois investissements industriels totalisant 3 975 000 M$. Ces montants permettront la concrétisation de trois projets d’expansion au pavillon Édouard-Brochu, un motel industriel situé dans la Cité de la biotechnologie dont Saint-Hyacinthe Technopole est propriétaire.

publicité

Les entreprises Biovet, Jus Dose et Industrie Gastronomique Cascajares prévoient investir conjointement 2 325 000 $ principalement dans l’acquisition d’équipements. L’ensemble des améliorations locatives sera assumé par Saint-Hyacinthe Technopole à hauteur de 1 650 000 $.

Biovet

Spécialisée dans la fabrication et la commercialisation de trousses diagnostic animal destinées aux animaux de ferme comme les bovins et les porcs, Biovet compte agrandir ses installations.

L’entreposage et les activités administratives emménageront dans deux nouvelles aires

représentant une superficie de 10 000 pieds carrés. Les locaux qui deviendront vacants permettront d’installer un nouveau laboratoire d’analyse. 

L’entreprise compte investir 750 000 $ dans ce projet et Saint-Hyacinthe Technopole, un montant de 1,5 M$.

« Depuis janvier, nous enregistrons une croissance de nos activités de l’ordre de 35 %. Notre principal marché est l’Europe suivie par les États-Unis », a indiqué René Lallier, président de Biovet. 

« En investissant dans l’expansion du pavillon Édouard-Brochu, Saint-Hyacinthe Technopole s’assure de donner les meilleures conditions possibles à cette belle entreprise de poursuivre sa croissance dans notre parc technologique », a souligné André Barnabé, directeur général de Saint-Hyacinthe Technopole.

Biovet emploie 70 personnes, dont une quinzaine de scientifiques.

Jus Dose

Fondée en 2013, Jus Dose fabrique et commercialise une large gamme de jus pressés à froid entièrement biologiques. Ses propriétaires, Raphael Hubert et Genevieve Brousseau Provencher, visent un agrandissement de 1 300 pieds carrés et un renouvellement de leurs équipements de production. Ainsi, Jus Dose disposera d’une superficie totale de 5 300 pieds carrés.

L’entreprise prévoit investir environ 900 000 $ dans ce projet d’expansion. Les travaux touchant le bâtiment seront assumés par Saint-Hyacinthe Technopole pour un montant de 100 000 $.

Jus Dose compte actuellement une vingtaine d’employés. Cet agrandissement devrait permettre la création de six emplois.

« Le succès rencontré par nos produits et les contrats de vente que nous avons signés au cours des derniers mois nous ont forcés à entamer cette nouvelle phase de notre développement », a mentionné Raphael Hubert, coprésident de Jus Dose. 

Industrie Gastronomique Cascajares

Installée à Saint-Hyacinthe en 2009, Industrie Gastronomique Cascajares se spécialise dans la préparation de mets à base de viande et développe sa propre marque, Chef Brigade.

Cette entreprise dont le siège social est basé en Espagne compte investir 675 000 $ dans l’aménagement d’un espace de cuisine supplémentaire. Cet ajout permettra de produire une nouvelle gamme de produits de plats préparés.

Saint-Hyacinthe Technopole apportera sa contribution en consacrant 50 000 $ dans des travaux liés à l’adaptation du bâtiment.

Cette expansion des activités se fera dans un local adjacent inoccupé disposant d’une superficie de 2 219 pieds carrés.

Industrie Gastronomique Cascajares est dirigée depuis peu par Isabelle Eysseric, qui cumule plusieurs années d’expérience comme cadre dans le secteur agroalimentaire. Mme Eysseric remplace Janick Martin qui a occupé la direction pendant 9 ans.

Selon l’entreprise, ce projet permettra la création de cinq emplois. Actuellement, Industrie Gastronomique Cascajares compte 28 salariés.

Les autres locataires du pavillon Édouard-Brochu sont EVL (technologies pour l’agriculture), Nadurel Pharma (produits de santé naturels), Vacci-vet (vaccins vétérinaires) et ACCEO Solutions (logiciels de gestion). 

image