23 mars 2017
Rendez-vous construction 2017
Prévenir les chutes de hauteur
Par: Le Courrier
Près de 150 élèves en charpenterie-menuiserie de l’École professionnelle, en plus d’une cinquantaine de charpentiers-menuisiers, de couvreurs et de représentants d’associations syndicales et patronales de la région étaient présents lors de l’activité de sensibilisation pour la prévention des chutes de hauteur tenue le 7 mars par la CNESST.

Près de 150 élèves en charpenterie-menuiserie de l’École professionnelle, en plus d’une cinquantaine de charpentiers-menuisiers, de couvreurs et de représentants d’associations syndicales et patronales de la région étaient présents lors de l’activité de sensibilisation pour la prévention des chutes de hauteur tenue le 7 mars par la CNESST.

Au Québec, dans le secteur de la construction, deux travailleurs se blessent chaque jour à la suite d’une chute. Afin de prévenir de tels accidents, la Direction régionale de la Yamaska de la Commission des normes, de l’équité, de la santé et de la sécurité du travail (CNESST) a tenu, le 7 mars, une activité de sensibilisation à l’École professionnelle de Saint-Hyacinthe. 

Publicité
Activer le son

Pour l’occasion, près de 150 élèves en charpenterie-menuiserie étaient présents, en plus d’une cinquantaine de charpentiers-menuisiers, de couvreurs et de représentants d’associations syndicales et patronales de la région. 

Prévenir les chutes, c’est possible! 

En plus de donner aux participants -l’occasion d’échanger, cette activité leur a donné de l’information sur les différents risques de chute sur les chantiers et, surtout, sur des moyens de les prévenir.

Ils ont notamment pu en apprendre davantage sur la méthode d’assemblage au sol des toitures de même que sur les règles d’utilisation des garde-corps et des harnais de sécurité. 

Des inspecteurs de la CNESST ont aussi présenté leur rôle ainsi que des exemples d’accidents graves et mortels de travailleurs à la suite d’une chute. De tels accidents peuvent être évités! 

Les jeunes, une priorité! 

Dans le secteur de la construction, les accidents du travail touchent trop souvent les jeunes travailleurs : 14 % surviennent chez les 24 ans ou moins et 18 % touchent les 25 à 29 ans, ce qui représente le tiers des accidents dans la région! Il importe donc pour la CNESST de sensibiliser les jeunes avant même leur entrée sur le marché du travail. En ce sens, la rencontre du 7 mars est un exemple des actions que la CNESST réalise pour prévenir les accidents dans ce groupe d’âge.

image