1 mars 2012
Prévention SSTress…
Par: Le Courrier

Plusieurs personnes croient que le stress est une condition personnelle plutôt qu’une réponse à notre environnement, et que l’organisation du travail n’a rien à voir avec la gestion du stress. Mais d’où vient le stress et à quoi sert-il?

publicité

Plusieurs personnes croient que le stress est une condition personnelle plutôt qu’une réponse à notre environnement, et que l’organisation du travail n’a rien à voir avec la gestion du stress. Mais d’où vient le stress et à quoi sert-il?

Nous pourrions sommairement décrire le stress comme suit : état de l’être vivant faisant face à un danger portant atteinte à sa survie. Cet état vise fondamentalement à répondre efficacement à ce danger afin d’assurer la survie de l’espèce et se traduit par l’un des deux mécanismes suivants : le combat ou la fuite. En l’absence de danger, un être humain ne devrait donc théoriquement pas souffrir de stress, mais alors pourquoi fait-il partie de notre vie au travail? Parce que c’est un mauvais signal, ou plutôt une gestion affective inadéquate face à une situation donnée qui fait naître un état d’inconfort tel que notre cerveau nous met en état d’alerte COMME SI un réel danger pour notre survie était présent.Le stress augmente la pression artérielle et favorise la production d’hormones (adrénaline et cortisol) visant à réagir efficacement à un danger mettant en péril notre survie. De ce fait, si notre inconfort face à une situation vécue au travail (mauvaise organisation du travail, manque de personnel, surplus de travail, commande de dernière minute, etc.) atteint à un point tel que nous tombons en état de stress, c’est que notre cerveau le traite comme un danger pour notre vie. Les mécanismes et les forces démesurées déployés pourraient entraîner des atteintes à la santé et à la sécurité des travailleurs.En effet les maux de dos, poignets, coudes, tendinites ont souvent un lien direct avec le stress. Les troubles musculosquelettiques (TMS) touchent aussi les professions où le travail physique est minime, mais dont les pressions psychologiques sont plus importantes. D’autres facteurs comme l’insatisfaction, le manque de soutien ou la pression de produire plus dans des délais de plus en plus courts, entrent également en jeu.’’ source : www.gerersonstress.orgCe n’est qu’un bref aperçu des mécanismes et effets néfastes du stress. Ce qu’il faut se rappeler, c’est qu’une formation adaptée à vos besoins favorise une meilleure gestion du travail qui pourrait entraîner la diminution du stress au sein de votre entreprise. Si vous avez besoin de conseils afin de vous assister dans la prévention SSTress, n’hésitez pas à nous contacter.

Denis Bourgault, conseiller en prévention, Santé et sécurité au travail 450 771-1225, poste 6379Parcours • Formation, Services aux entreprises, Commission scolaire de Saint-Hyacinthe

image