28 juin 2018
Prevtec Microbia en mode expansion
Par: Jean-Luc Lorry
Sur la photo, André Barnabé, directeur général de Saint-Hyacinthe Technopole; Éric Nadeau, vice-président aux affaires scientifiques de Prevtec Microbia; et Karine Guilbault, directrice du développement industriel de Saint-Hyacinthe Technopole. La gamme de vaccins Coliprotec mise au point par l’entreprise Prevtec Microbia permet de prévenir les maladies causées par la bactérie E. coli dans le secteur porcin.

Sur la photo, André Barnabé, directeur général de Saint-Hyacinthe Technopole; Éric Nadeau, vice-président aux affaires scientifiques de Prevtec Microbia; et Karine Guilbault, directrice du développement industriel de Saint-Hyacinthe Technopole. La gamme de vaccins Coliprotec mise au point par l’entreprise Prevtec Microbia permet de prévenir les maladies causées par la bactérie E. coli dans le secteur porcin.

La bonne santé de Prevtec Microbia, une entreprise qui développe et commercialise des vaccins pour l’industrie porcine, oblige ses dirigeants à agrandir les installations situées dans un motel industriel de la Cité de la biotechnologie à Saint-Hyacinthe.

 

« La croissance que nous avons connue au cours des dernières années rend nécessaire ce projet d’expansion. Nous pourrons ainsi augmenter nos activités de recherche et développement », indique Éric Nadeau, vice-président aux affaires scientifiques de Prevtec Microbia.

Locataire du pavillon Victor-Théodule-Daubigny depuis 2009, l’entreprise disposera d’ici la mi-juillet d’une superficie supplémentaire de 2 800 pieds carrés. Prevtec Microbia occupera des locaux totalisant 10 000 pieds carrés. 

« Nous allons doubler la superficie de notre laboratoire. Nous aurons également davantage d’espaces à bureaux et nous disposerons d’un plus grand entrepôt », précise M. Nadeau.

Prevtec Microbia emploie 12 personnes. Éric Nadeau considère que cette expansion de l’entreprise devrait permettre l’embauche de nouveaux employés à court et moyen terme.

Contribution de Saint-Hyacinthe Technopole

Propriétaire de l’édifice, Saint-Hyacinthe Technopole assume financièrement les aménagements nécessaires à cet agrandissement à hauteur de 400 000 $. 

« Saint-Hyacinthe Technopole est fière d’accompagner l’équipe de Prevtec Microbia dans l’atteinte de ses objectifs de croissance en investissant dans ce projet », souligne André Barnabé, directeur général de Saint-Hyacinthe Technopole.

Un local voisin qui était vacant a permis cette expansion à l’intérieur même de l’édifice. Le contrat de location avec Saint-Hyacinthe Technopole a été renouvelé pour une période de 10 ans.

Pour sa part, Prevtec Microbia investit 200 000 $ dans l’acquisition de mobilier de bureau et de divers équipements destinés au laboratoire et au nouvel entrepôt. 

Cette entreprise fait fabriquer aux États-Unis et en Espagne la gamme de vaccins Coliprotec qui sont simplement ajoutés à l’eau de boisson de porcelets. 

Le vaccin est administré pour prévenir les maladies causées par la bactérie intestinale E. coli. Ce produit de santé animale représente une alternative aux antibiotiques.

« Environ 50 % des porcs au Québec sont vaccinés par notre produit », se félicite M. Nadeau. Le nombre de porcs au Canada se chiffre à 14 millions de têtes. 

Vaccin international

Au fil des années, le Coliprotec est un vaccin qui intéresse de plus en plus d’éleveurs à l’échelle planétaire. 

Depuis 2015, il est vendu auprès d’une quinzaine de pays de l’Union européenne. Cette année, le vaccin Coliprotec F4 a été approuvé par le Département américain de l’agriculture (USDA), une autorisation nécessaire pour commercialiser ce produit vétérinaire aux États-Unis. 

Au sud de la frontière, la population porcine représente 74 millions d’animaux.

Maintenant, les dirigeants de Prevtec Microbia visent le marché asiatique où le cheptel porcin atteint un chiffre vertigineux de 430 millions d’animaux. 

image