1 mars 2018
Cheerleading
ProCheer retournera au Championnat du monde
Par: Maxime Prévost Durand
Power Dream s’envolera dans les prochains jours pour Orlando afin de participer au Championnat du monde de cheerleading. Photo Courtoisie

Power Dream s’envolera dans les prochains jours pour Orlando afin de participer au Championnat du monde de cheerleading. Photo Courtoisie

L’équipe Storm de ProCheer ira aussi au Championnat du monde dans sa catégorie ce printemps.  Photo Facebook PCA All-Stars

L’équipe Storm de ProCheer ira aussi au Championnat du monde dans sa catégorie ce printemps. Photo Facebook PCA All-Stars

Deux ans après avoir vu son équipe Perfect Dream se rendre à Orlando pour le Championnat du monde de cheerleading, le club maskoutain ProCheer retournera vivre cette expérience internationale sous le soleil floridien non pas une, mais deux fois au cours des prochaines semaines.

Publicité
Activer le son

Les formations Power Dream (senior niveau 3) et Storm (international niveau 5) ont obtenu des laissez-passer dans le cadre d’autres compétitions plus tôt cette saison pour participer au Championnat du monde de leur catégorie. Power Dream se rendra à Orlando du 7 au 12 mars, tandis que Storm devra attendre encore un peu pour sa compétition, laquelle sera disputée du 25 avril au 2 mai.

Power Dream arrivera en confiance après la première place qu’elle a récoltée au Cheer Fest de Montréal. Cette victoire lui avait permis de mettre la main sur une bourse de 500 $. Plus tôt dans la saison, l’équipe avait aussi terminé 2e au Big East Blast et au championnat régional.

« Le noyau de l’équipe est resté le même qu’avec Perfect Dream lorsqu’on était allés à Orlando [en 2016]. Ça leur permettra de revivre l’expérience », a soutenu la directrice générale de ProCheer, Jessika Gardner, dans un entretien avec LE COURRIER.

Celle-ci a d’ailleurs été encouragée par la performance que Power Dream a livrée au Cheer Fest, lui permettant de croire que l’équipe pourra se démarquer au Championnat du monde. « On avait deux runs à faire et l’équipe a été parfaite. Il ne reste que quelques microajustements à apporter », a-t-elle ajouté.
De son côté, Storm vivra pour la première fois cette expérience internationale. Elle s’est qualifiée en décembre du côté de la compétition d’Adrénaline. Au cours des dernières compétitions, l’équipe a terminé 3e au championnat régional, puis 9e au Cheer Fest.

Résultats

Plusieurs autres équipes de ProCheer ont participé aux différentes compétitions présentées dans les dernières semaines.

Au championnat régional, disputé à Saint-Hyacinthe en janvier, Diva Dream (mini), Inspire Dream (junior 1), Fancy Dream (junior 3), Perfect Dream (senior 2), X-plosion (senior 4) et l’équipe Mom & Dad ont toutes raflé la première place de leur catégorie respective. Fabulous Dream (youth 1) a quant à elle terminé 2e, puis Gorgeous Dream (junior 2) a pris la 3e place. Les équipes Princess Dream (tiny), Pretty Dream (mini) et Magic Dream (youth) étaient pour leur part en démonstration.

Du côté du Big East Blast, à Ottawa, X-plosion a poursuivi sur sa lancée avec une 2e place. Inspire et Gorgeous sont aussi montées sur le podium, terminant chacune au 3e rang. Fancy et Perfect ont quant à elles pris respectivement le 4e et le 5e rang de leur catégorie.

image