28 décembre 2017
École La Rocade
Projet conjoint avec Saint-Dominique
Par: Benoît Lapierre
Deux maisons de la rue Principale ont été démolies pour faire place au centre multifonctionnel qui sera relié à l’école La Rocade, elle-même agrandie de l’intérieur. Photo François Larivière | Le Courrier ©

Deux maisons de la rue Principale ont été démolies pour faire place au centre multifonctionnel qui sera relié à l’école La Rocade, elle-même agrandie de l’intérieur. Photo François Larivière | Le Courrier ©

La Commission scolaire de Saint-Hyacinthe (CSSH) et la municipalité de Saint-Dominique ont établi un partenariat dans le cadre d’un projet d’agrandissement de l’école primaire de la Rocade qui pourrait se concrétiser en 2018.

publicité

Il consiste d’abord à aménager trois nouvelles classes à même le grand espace occupé par le gymnase. Cet équipement indispensable à la vie scolaire sera recréé dans un centre multifonctionnel municipal adjacent à l’école, deuxième volet du projet conjoint. Relié à l’école par un passage, le bâtiment neuf abritera, outre le gymnase, la nouvelle bibliothèque de l’école et de la municipalité.

Les préparatifs progressent bien, comme en font foi les deux démolitions qui ont eu lieu dans la semaine du 23 octobre, rue Principale. Il s’agissait de deux des trois maisons récemment acquises par Saint-Dominique au terme de négociations de gré à gré. Le centre multifonctionnel sera mis en chantier sur l’emplacement des deux maisons démolies. La troisième sera louée par la Commission scolaire durant deux ans pour répondre aux besoins de l’école durant les travaux, et fera ensuite place à un stationnement. La municipalité achètera une quatrième propriété – un terrain vacant – en février 2018. Ces acquisitions sont couvertes par le règlement d’emprunt de 3 059 689 $ que le conseil municipal a adopté au mois d’août pour financer le volet municipal du projet. La municipalité espère obtenir une subvention d’environ 450 000 $ du ministère de la Culture et des Communications applicable à la portion bibliothèque. « C’est un beau projet qui a été bien reçu par la population. Ça suit son cours », a indiqué le maire de Saint-Dominique, Robert Houle.

De son côté, la CSSH a soumis le projet au ministère de l’Éducation à la fin du mois de juin en prévision d’une approbation cet automne et d’un feu vert à l’ajout de classes en 2018. En raison de la croissance démographique que connaît Saint-Dominique, des portions de son territoire scolaire ont dû être rattachées à celui d’autres écoles lors du dernier découpage des secteurs, il y a trois ans, faute d’espace.

« Des rangs qui appartenaient au secteur de Saint-Dominique sont maintenant desservis par les écoles Saint-Pierre, de Saint-Valérien et Henri-Bachand, de Saint-Liboire. L’an prochain, on devra diriger d’autres élèves vers ces écoles : deux à l’école Saint-Pierre et quatre à Henri-Bachand. L’école de la Rocade manque d’air ; elle ne pourrait pas accueillir de nouveaux élèves », a expliqué Karina Saint-Germain, directrice des Services éducatifs et responsable du secteur de l’organisation scolaire à la CSSH.

Au cours des derniers mois, l’école La Rocade a fait l’objet de travaux de mise aux normes qui ont été exécutés par la firme Construction Bugère, mais cette opération était sans lien avec le dossier d’agrandissement.

image