5 septembre 2019
Ils s’appellent Les auteurs du quartier
Projet d’été : écrire entre amis
Par: Maxime Prévost Durand

Des jeunes du quartier Sacré-Cœur ont pris goût à l’écriture cet été en compagnie de l’auteure Julie Royer, avec qui ils ont rédigé le livre Les aventures de l’Équipage Po. Photo François Larivière | Le Courrier ©

Durant tout l’été, sept jeunes du quartier Sacré-Cœur se sont réunis presque chaque jour dans le cadre d’un projet bien spécial : l’écriture d’un livre en compagnie de l’auteure jeunesse Julie Royer, qui habite également dans le secteur. Au terme de plusieurs semaines de travail, ils ont dévoilé le tome 1 de leur livre Les aventures de l’Équipage Po, signé Les auteurs du quartier.

publicité

Tout juste avant la rentrée scolaire, un « lancement officiel » a été tenu à la résidence de Julie Royer, lieu établi comme le quartier général des Auteurs du quartier. Ces jeunes auteurs à l’imagination débordante, ce sont Léon Shink, Théo Rajotte, Justin Rajotte, Ismaël Popal, Emyl Biron, Emrick Alix-Vignola et Maëlie Alix-Vignola, âgés de 9 ans à 12 ans.

À travers les pages de leur livre, ils racontent une attaque de dinosaures extraterrestres qui prend place à Saint-Hyacinthe en 2053. Un équipage composé des héros Bill, Léon et Ismapo tentera de sauver la ville, voire la planète, de ce plan machiavélique des extraterrestres. En plus d’avoir écrit l’histoire, chacun a participé à l’illustration du livre, présenté pour l’occasion en version imprimée dans une pochette.

« C’est un projet littéraire qui est devenu un projet social, a souligné Julie Royer lors du lancement, festif à souhait avec la barbe à papa, les hot-dogs et le maïs soufflé servis pour l’occasion. On a pu se voisiner, une chose que l’on voit de moins en moins aujourd’hui. On a appris à se connaître et à travailler ensemble. »

C’est le jeune Emrick, par une bonne journée, qui a demandé à l’auteure maskoutaine, que l’on connaît aussi pour son personnage de Gribouille Bouille, si elle voulait écrire une histoire avec lui et des amis. « J’ai dit oui, mais qu’il faudrait attendre à la fin des classes », a-t-elle mentionné. Entre temps, l’idée a rejoint d’autres amis ou membres de la famille (frère et sœur) de ces jeunes, si bien que lorsque le moment est venu d’écrire cette fameuse histoire, le projet avait pris une envergure insoupçonnée.

« Je pensais qu’on passerait environ une heure à écrire une histoire, mais les jeunes du quartier, ce sont des jeunes ambitieux, s’est-elle remémorée en riant. Ils voulaient faire un gros texte. »

Elle a tout de même sauté à pieds joints dans leur projet, heureuse de pouvoir partager son goût de l’écriture avec ces jeunes. Ainsi, presque chaque soir de la semaine, Les auteurs du quartier allaient se réunir sur la terrasse de 18 h à 19 h pour discuter de leurs idées et repartir avec du travail. Ce sont d’ailleurs eux qui ont écrit l’ensemble de l’histoire, Julie Royer ne faisant que les encadrer.

« Je les regarde et ils m’impressionnent. Ils sont tellement créatifs et intelligents », s’est exclamée celle dont le second tome de la série « Bio-Nick », Opération dé à découdre, vient de paraître.

Puisque la plupart de ces jeunes fréquentent l’école Sacré-Cœur, à l’exception d’un qui a fait son entrée au secondaire à l’école Fadette, il n’est pas écarté qu’une copie du livre soit remise à la bibliothèque de leur école – si elle le veut bien entendu – afin qu’ils puissent partager leur travail avec leurs camarades de classe.

Lors du dévoilement du livre, chacun des auteurs affichait un large sourire, lequel témoignait d’une grande fierté et du sentiment du devoir accompli. Ils ont encore des idées plein la tête puisqu’un tome 2 et un tome 3 sont dans leurs plans. Qui sait, peut-être qu’une nouvelle tradition estivale est en train de s’installer dans le quartier Sacré-Cœur!

image