4 avril 2019
Quand la campagne vire au blues
Par: Maxime Prévost Durand

Angel Forrest fait partie des artistes qui feront vibrer Saint-Bernard-de-Michaudville au ryhtme du blues le samedi 27 avril. Photo gracieuseté

L’église de Saint-Bernard-de-Michaudville vibrera de nouveau au son de la musique le samedi 27 avril. Après la musique traditionnelle en février avec le festival Chantez-vous bien chez nous, ce sera au tour du blues de prendre d’assaut le lieu culte alors que se tiendra la 4e édition de la soirée La campagne en blues.

Pour ce mini-festival d’une soirée, trois artistes se succéderont sur les planches de l’église. Le talentueux guitariste et chanteur Adam Karch lancera la soirée en formule trio, puis la chanteuse Angel Forrest, maintes fois récompensée aux Maple Blues Awards, suivra en compagnie de ses musiciens. Le trio formé de Carl Tremblay, Jimmy James et Jim Zeller viendra clore la veillée.

« Ça promet d’être toute une soirée. Chaque groupe va faire 90 minutes de show, donc ça fait plus de quatre heures et demie de show en une soirée », lance avec enthousiasme l’instigatrice de La campagne en blues, Mélanie Bouclin.

Au fil des années, certains des artistes les plus en vue dans le blues québécois y sont passés comme Dawn Tyler Watson et Paul Deslauriers, Betty Bonifassi, Steve Hill et même l’harmoniciste Guy Bélanger, l’un des plus respectés au pays.

Elle-même une « tripeuse de musique », Mélanie Bouclin sillonne depuis longtemps les différents festivals de blues, dont celui de Mont-Tremblant où elle s’assure d’aller pratiquement chaque année. Avec cet intérêt nourri pour ce genre musical et inspirée par le succès du festival Chantez-vous bien chez nous, qui a lieu depuis 16 ans dans la petite municipalité de quelque 580 habitants, elle a décidé de se lancer en 2016 avec la première édition de La campagne en blues.

« Ça me fait vibrer cette musique-là et elle n’est pas assez connue. Pour la faire connaître plus, ça prend des événements un peu partout », soutient-elle.

Avec le support des loisirs de la municipalité, elle transforme l’église de Saint-Bernard-de-Michaudville en véritable « bar de blues », avec une section de chaises et une autre de tables style bistro.

« Depuis que l’église est transformée en salle de spectacle, on a vraiment une belle scène avec un système d’éclairage. On loue du matériel sonore et ça a vraiment l’air d’une salle professionnelle. Quand tu as ça proche de chez toi, il faut t’en servir. »

Pour vivre l’expérience de La campagne en blues, on peut se procurer des billets au coût de 35 $ à différents points de vente, dont au dépanneur des Patriotes de Saint-Denis-sur-Richelieu et au bureau municipal de Saint-Bernard-de-Michaudville. Les portes ouvriront à 18 h 30 et les spectacles commenceront à 19 h 30. Toute l’information au sujet de la soirée est disponible sur la page Facebook de La campagne en blues. Il est aussi possible de communiquer par téléphone au 450 792-3827.

image