28 mars 2019
Fais-toi une belle vie
Quand le comique prend le dessus sur le burn-out
Par: Maxime Prévost Durand

Avec Fais-toi une belle vie, François Chénier signe seul le scénario d’une pièce de théâtre pour la première fois de sa carrière, en plus d’y jouer l’un des personnages. Photo Robert Gosselin | Le Courrier ©

Comment faire rire avec un sujet aussi délicat que l’épuisement professionnel, communément appelé burn-out? C’est le défi que s’est lancé François Chénier en écrivant la pièce Fais-toi une belle vie, laquelle sera présentée sur les planches du Centre des arts Juliette-Lassonde le samedi 6 avril.

publicité

François Chénier avait déjà écrit pour le théâtre, mais il ne l’avait jamais fait seul. Lorsque Guillaume Lemay-Thivierge lui a exprimé sa volonté d’être le producteur d’une pièce dans laquelle jouerait sa famille, il a puisé dans les idées qu’il gardait en tête et s’est mis à l’écriture d’un scénario. Deux ans plus tard, la pièce prenait vie.

Fais-toi une belle vie, c’est l’histoire de Mike, un homme à l’aube de la quarantaine guetté par un burn-out inévitable. Sous l’ordre du médecin, il devra se reposer. Et quoi de mieux pour se ressourcer que la nature et un chalet! Du moins, c’est ce que pensent ses amis, remplis de bonne volonté. Mais est-ce vraiment la solution?

À travers cette pièce, le public est appelé à rire, même si le fond du propos porte aussi à réfléchir. « Les gens rient beaucoup, soutient François Chénier. Le burn-out de Mike n’est pas dramatique dans la pièce parce que les gens qui essayent de l’aider sont encore plus dérangés que lui. Il y a une control freak, une névrosée un peu alcoolique et un personnage obsessif. Rapidement, la situation comique prend le dessus sur le burn-out », affirme-t-il.

Alors que les quatre amis se retrouvent au chalet, la petite voisine, Janie Sucre, suit leurs péripéties à travers son iPhone et devient la narratrice de l’histoire, jusqu’à ce qu’elle vienne leur brasser les idées.

« Plus la pièce avance, plus chacun réalise qu’il est responsable de son propre bonheur, que son bonheur n’est pas entre les mains des autres », poursuit l’auteur.

Dans Fais-toi une belle vie, Guillaume Lemay-Thivierge partage pour la première fois la scène avec sa conjointe Émily Bégin et sa fille Charlie Lemay-Thivierge. Sandrine Bisson et François Chénier viennent compléter la distribution.

« Ce n’était pas prévu que je joue dans la pièce au départ, avoue François Chénier. Je devais seulement l’écrire pour Guillaume et peut-être faire la mise en scène. Finalement, c’est Yves Desgagnés qui a fait la mise en scène et je me suis retrouvé à jouer dedans. C’est vraiment agréable à jouer. C’est très différent de Ladies Night que je tourne depuis 15 ans. Ça fait du bien de faire autre chose. »

En plus de continuer la tournée de Fais-toi une belle vie, François Chénier poursuit les préparatifs de la pièce À votre santé, qu’il a coécrite et mise en scène avec son fidèle complice Michel Charette pour la prochaine saison du Théâtre des Hirondelles de Saint-Mathieu-de-Beloeil.

image