17 novembre 2011
Quand les pinceaux viennent en aide aux jeunes démunis…
Par: Le Courrier
Sur la photo, de gauche à droite, Claude Rainville, Mario De Tilly, président d'honneur et Marcelle Blanchard, secrétaire de la Fondation et du comité de l'encan.

Sur la photo, de gauche à droite, Claude Rainville, Mario De Tilly, président d'honneur et Marcelle Blanchard, secrétaire de la Fondation et du comité de l'encan.

Le 27 novembre aura lieu le 16e encan-bénéfice en salle avec le commissaire-priseur Rock Fournier, au profit de l’Auberge du coeur Le Baluchon.

Cette activité caritative a pour but d’amasser des fonds afin d’offrir l’hébergement aux jeunes de 12 à 17 ans éprouvant des difficultés pour un séjour de courte durée, un suivi en post-hébergement, du soutien à l’intégration sociale et des appartements de transition (Bail-Bye) à ceux qui en font la demande.

Près d’une cinquantaine d’artistes peintres de la région et d’ailleurs s’impliquent dans cette cause. Il s’agit des artistes maskoutains Michel Fradette, Vincent Cordeau, Josée Desjardins, Michel Boisvert, Normand Rodier, Charline Tremblay, Yvan Pion et Bernard Proulx. Les autres noms connus sont Serge Brunoni, André Pleau, Michel DesMarais, Normand Boisvert et Yvan Ducharme. La population, les philanthropes, les amateurs d’art et les collectionneurs sont invités à faire l’achat d’une oeuvre originale. La grande diversité des pièces permettra à une nouvelle clientèle de gens intéressés par l’art de se faire plaisir tout en contribuant à la collecte de fonds. L’encan de l’Auberge du coeur Le Baluchon aura lieu au Club de golf La Providence (5055, rue Saint-Pierre Ouest à Saint-Hyacinthe) le 27 novembre, à compter de midi, sous la présidence d’honneur de Mario De Tilly, directeur général du CLD Les Maskoutains. L’activité sera précédée d’un brunch à 10 h.Notez que les réservations sont obligatoires. Pour ce faire, il suffit de composer le 450 799-4872. Vous pouvez aussi visiter le site pour voir les toiles au www.maisonlebaluchon.org ou vous rendre à la Bibliothèque T.-A.- St-Germain, jusqu’au 24 novembre.

image