20 décembre 2018
Manteaux d’hiver haut de gamme
Quartz mise sur l’international pour développer sa notoriété
Par: Jean-Luc Lorry

Jean-Philippe Robert, copropriétaire de l’entreprise maskoutaine Quartz, qui se spécialise dans la confection de manteaux d’hiver haut de gamme. Photo François Larivière | Le Courrier ©

Le fabricant de manteaux d’hiver Quartz compte sur son savoir-faire dans la confection de vêtements haut de gamme pour développer son image sur la scène internationale.

Publicité
Activer le son

Installée dans le parc industriel Olivier-Chalifoux, l’entreprise est dirigée par deux frères. Jean-Philippe Robert préside l’entreprise et François-Xavier Robert occupe le poste de chef des opérations.

En 2015, ces deux jeunes entrepreneurs avaient acquis cette entreprise d’Yves Trudeau qui l’avait fondée en 1997.

Les dirigeants de Quartz souhaitent augmenter la part de marché de leur entreprise dans un secteur occupé par les entreprises montréalaises Kanuk et Mackage, par la Torontoise Canada Goose et par le fabricant de vêtements de plein air de North Vancouver, Arc’teryx.

« Aujourd’hui, nous sommes bien connus au Québec. Une marque se construit sur plusieurs années. Nous comptons assurer notre croissance par le biais de nos ventes à l’international », indique en entrevue au COURRIER Jean-Philippe Robert, président de Quartz.

Vente en Asie

Depuis deux ans, les points de vente où l’on peut trouver les manteaux affichant le logo de Quartz se sont multipliés à l’étranger.

En 2016, il était possible de les trouver aux États-Unis, en France, en Allemagne, en Finlande et au Groenland.

Aujourd’hui, ce fabricant maskoutain affiche sa marque dans des boutiques situées dans d’autres pays, dont le Japon, la Corée et la Suisse. « Les Japonais apprécient beaucoup un savoir-faire authentique », souligne M. Robert.

Pour garantir une chaleur optimale, les manteaux confectionnés par Quartz comportent dans une proportion de 80 % du duvet de canard de haute qualité. La balance étant des plumes. L’entreprise utilise des canards provenant de fermes Hutterite et aussi des canards du Lac Brome.

Pour certains modèles de manteau, de la fourrure de coyote est utilisée pour protéger le visage du froid. « La fourrure naturelle possède des propriétés intéressantes pour un manteau d’hiver puisqu’elle ne gèle pas et ne reste pas mouillée », précise M. Robert.

Mission commerciale en France

Pour établir de nouveaux contacts commerciaux et développer sa notoriété auprès du milieu de la mode européenne, Quartz a participé dernièrement à une mission commerciale à Paris.

Cette mission commerciale regroupait plusieurs entreprises œuvrant dans la confection de vêtements au Québec.

La délégation était chapeautée par la Grappe mmode. Jean-Philippe Robert est responsable du chantier exportation de cet organisme dont le mandat principal est de rassembler et fédérer les acteurs de l’industrie de la mode québécoise.

Le point d’orgue de cette mission fut une réception à la résidence officielle de l’ambassadrice canadienne à Paris, Isabelle Hudon.

Pour M. Robert, une autre mission commerciale est à l’agenda début février. Cette fois, les entreprises prendront la direction de Las Vegas.

image