29 novembre 2012
Incendie suspect à Saint-Pie
Quatre cabanons rasés, les triplex sauvés
Par: Maxime Prévost Durand
Quatre cabanons ont été la proie des flammes tôt dimanche matin sur la rue Jacques-Cartier à Saint-Pie. Le revêtement extérieur de certains triplex a aussi été touché.

Quatre cabanons ont été la proie des flammes tôt dimanche matin sur la rue Jacques-Cartier à Saint-Pie. Le revêtement extérieur de certains triplex a aussi été touché.

Un violent incendie s’est déclaré vers 6 h dimanche matin dans la cour arrière d’une rangée de triplex sur la rue Jacques-Cartier à Saint-Pie. Quatre cabanons ont été touchés de même que le revêtement extérieur d’immeubles à logements à proximité.

Les habitants de quatre triplex ont été évacués le temps que les pompiers s’assurent qu’il n’y ait pas propagation aux immeubles. Une trentaine de pompiers, dont ceux de Saint-Dominique, venus en renfort aux sapeurs de Saint-Pie, sont intervenus pour éteindre le brasier. L’échelle aérienne du Service des incendies de la Ville de Saint-Hyacinthe a aussi été demandée afin d’inspecter les triplex.

« Ça ne regardait pas bien lorsque nous sommes arrivés sur les lieux », affirme Julie Fontaine, directrice du Service des incendies de Saint-Pie. Un premier cabanon a été incendié et la propagation a été très rapide aux trois autres remises se trouvant à une distance approximative de six pieds les unes des autres. Des pneus et des réservoirs de propane se trouvaient à l’intérieur des cabanons, calcinés en grande partie à la fin de l’intervention. « Nous avons été capables de maîtriser rapidement le feu. Vers 7 h 30, les résidents ont pu réintégrer les immeubles à logement. »Selon les informations recueillies sur place par les pompiers, la piste d’un incendie criminel semblait à privilégier. Entre les branches, on entendait que l’un des résidents aurait reçu des menaces au cours des dernières semaines. Le dossier a été transféré à la Sûreté du Québec. La cause exacte n’avait pas été déterminée au moment de mettre sous presse.

image