29 novembre 2012
Incendie suspect à Saint-Pie
Quatre cabanons rasés, les triplex sauvés
Par: Maxime Prévost Durand
Quatre cabanons ont été la proie des flammes tôt dimanche matin sur la rue Jacques-Cartier à Saint-Pie. Le revêtement extérieur de certains triplex a aussi été touché.

Quatre cabanons ont été la proie des flammes tôt dimanche matin sur la rue Jacques-Cartier à Saint-Pie. Le revêtement extérieur de certains triplex a aussi été touché.

Un violent incendie s’est déclaré vers 6 h dimanche matin dans la cour arrière d’une rangée de triplex sur la rue Jacques-Cartier à Saint-Pie. Quatre cabanons ont été touchés de même que le revêtement extérieur d’immeubles à logements à proximité.

Publicité
Activer le son

Les habitants de quatre triplex ont été évacués le temps que les pompiers s’assurent qu’il n’y ait pas propagation aux immeubles. Une trentaine de pompiers, dont ceux de Saint-Dominique, venus en renfort aux sapeurs de Saint-Pie, sont intervenus pour éteindre le brasier. L’échelle aérienne du Service des incendies de la Ville de Saint-Hyacinthe a aussi été demandée afin d’inspecter les triplex.

« Ça ne regardait pas bien lorsque nous sommes arrivés sur les lieux », affirme Julie Fontaine, directrice du Service des incendies de Saint-Pie. Un premier cabanon a été incendié et la propagation a été très rapide aux trois autres remises se trouvant à une distance approximative de six pieds les unes des autres. Des pneus et des réservoirs de propane se trouvaient à l’intérieur des cabanons, calcinés en grande partie à la fin de l’intervention. « Nous avons été capables de maîtriser rapidement le feu. Vers 7 h 30, les résidents ont pu réintégrer les immeubles à logement. »Selon les informations recueillies sur place par les pompiers, la piste d’un incendie criminel semblait à privilégier. Entre les branches, on entendait que l’un des résidents aurait reçu des menaces au cours des dernières semaines. Le dossier a été transféré à la Sûreté du Québec. La cause exacte n’avait pas été déterminée au moment de mettre sous presse.

image