31 août 2017
Journée Pacini pour la qualité de vie
Quatre causes pour le prix d’une
Par: Rémi Léonard
Quatre causes pour le prix d’une

Quatre causes pour le prix d’une

Saint-Hyacinthe connaîtra à l’automne une toute nouvelle activité caritative, la Journée Pacini pour la qualité de vie, au bénéfice de quatre organismes de la région. 

Entouré de nombreux collaborateurs, Jean-Guy Brillon a confirmé que l’activité sera la toute première à avoir lieu dans le futur centre des congrès de Saint-Hyacinthe le 17 novembre, date officielle d’ouverture de l’édifice municipal.
Les organisateurs espèrent amasser 150 000 $ pour la fondation Aline-Letendre, la fondation de la maison d’hébergement Le Baluchon, le Club Rotary et la fondation du Centre de bénévolat de Saint-Hyacinhte. L’activité remplace la Journée P’tite Italie pour la santé au profit de la fondation Honoré-Mercier, qui n’est pas revenue cette année après huit éditions.
Le point commun des quatre causes réunies pour cette activité est leur engagement à améliorer la qualité de vie des Maskoutains, a souligné Jean-Guy Brillon, que ce soit respectivement auprès des aînés, des jeunes sans-abri, des enfants autistes ou des bénévoles et les gens qu’ils épaulent. Plus précisément, la fondation Aline-Letendre souhaite utiliser les fonds recueillis pour améliorer les loisirs des résidents de l’Hôtel-Dieu et équiper le centre d’hébergement de chariots alimentaires permettant de servir la nourriture à la bonne température. L’Auberge du Cœur le Baluchon veut continuer à venir en aide à 150 jeunes en difficultés chaque année, alors que le Club Rotary pourra contribuer à la mise sur pied de projets spéciaux à l’école René-Saint-Pierre. Les fonds amassés permettront aussi au Centre de bénévolat de continuer de soutenir 800 bénévoles qui font une différence dans le quotidien de 10 000 personnes de la région.
Les deux présidents d’honneur de la Journée Pacini pour la qualité de vie sont Stéphane Gagnon et Fabien Fontaine. Il sera possible de participer à la journée en venant au déjeuner, au dîner ou au souper organisés le 17 novembre. Avec le souper se tiendront un encan silencieux et un encan à la criée, où des œuvres d’art et d’autres surprises seront mises aux enchères afin de faire grimper le montant final amassé. La répartition des fonds entre les quatre organismes bénéficiaires n’a pas encore été déterminée.

image