5 avril 2018
Faculté de médecine vétérinaire
Québec affiche en grand sa contribution pour la recherche
Par: Jean-Luc Lorry
Le gouvernement a installé une affiche devant l’entrée principale de la Faculté de médecine vétérinaire pour annoncer au public sa part d’investissement dans un futur pôle de recherche.

Le gouvernement a installé une affiche devant l’entrée principale de la Faculté de médecine vétérinaire pour annoncer au public sa part d’investissement dans un futur pôle de recherche.

Dernièrement, Québec a installé une imposante affiche devant l’entrée principale de la Faculté de médecine vétérinaire (FMV) de Saint-Hyacinthe pour annoncer sa contribution de 6,3 M$ pour la création d’un Centre intégré des maladies infectieuses animales (CIMIA).

Publicité
Activer le son

Pour concrétiser ce projet, Ottawa participe au financement en injectant une somme de 4,78 M$ et l’Université de Montréal et ses partenaires, un montant de 1,58 M$. Ce nouveau pôle de recherche qui regroupera plusieurs laboratoires représente un investissement totalisant 12,69 M$.

Pour le moment, seule la participation financière de Québec fait l’objet d’une annonce de type panneau de chantier visible de la rue Sicotte.

« Au moment d’écrire ces lignes, nous ignorons si le gouvernement fédéral installera une affiche indiquant le financement qu’il a accordé, indique Geneviève O’Meara, porte-parole de l’Université de Montréal. Ce n’est pas dans les plans de l’Université de Montréal d’afficher sa part d’investissement. »

Sur l’affiche, on peut lire « 6,3 M$ pour rénover ce pavillon », un message qui semble pourtant loin de la réalité puisque le montant est destiné spécifiquement à la création d’un nouveau centre de recherche. 

Pour la conception d’une telle affiche, le gouvernement du Québec semble avoir les coudées franches en décidant seul de son contenu. 

« La Faculté n’est pas consultée pour ce genre d’affichage. Comme établissement, nous ne voyons pas d’inconvénients à cela », mentionne Genevieve O’Meara. 

Le futur centre, dont les travaux débuteront sous peu, sera installé dans les locaux qui étaient occupés par des laboratoires de recherche jugés exigus et des animaleries. 

image