20 septembre 2018
Québec 2018
Québec solidaire sur tous les fronts
Par: Olivier Dénommée

Dans les derniers jours, Québec solidaire (QS) et sa candidate dans Saint-Hyacinthe, Marijo Demers, ont multiplié les communiqués pour annoncer leurs engagements sur divers enjeux, que ce soit sur les organismes communautaires, l’économie, la culture et l’agriculture.

Publicité
Activer le son

Le 13 septembre, Mme Demers a fait une tournée des organismes communautaires de la région, eux qui « souffre[nt] d’un sous-financement chronique et d’un manque de reconnaissance flagrant », selon elle. Un gouvernement solidaire reconnaîtrait « entièrement l’autonomie des groupes communautaires » et mettrait en place un financement beaucoup plus généreux pour les organismes de la région.

Économie verte

La semaine dernière, QS promettait une importante annonce concernant le dévoilement d’un plan pour un réseau de transport en commun jusque dans les municipalités rurales. Son « plan de transition économique » a été dévoilé vendredi et le projet consiste à transformer l’économie québécoise en tenant compte des enjeux environnementaux. À Saint-Hyacinthe, on nous promet un « vaste chantier d’infrastructures de transport » qui répondra aux besoins des utilisateurs de toute la MRC, pas seulement de la ville-centre.

(Agri)Culture

D’un côté, QS ramène un sujet peu populaire en campagne électorale, la culture, en promettant davantage d’accès aux sorties culturelles dans les écoles, en donnant le mandat à Télé-Québec de développer une plateforme électronique destinée aux jeunes et en donnant plus d’argent aux organismes comme le CALQ qui financent différents projets artistiques.

De l’autre, Marijo Demers fait la promotion de la souveraineté alimentaire, souhaite mieux soutenir les agriculteurs locaux et poursuivre « la lutte contre l’accaparement des terres agricoles ».

La prochaine activité de Marijo Demers est prévue ce soir à la soirée « art+politique » organisée au Zaricot.

image