5 décembre 2019
Carte blanche
Quel gâchis!
Par: Pierre Bornais
Publicité
Activer le son

Un an après la loi permissive sur le cannabis, il devient évident que l’objectif visé, à savoir lutter contre le marché noir, est complètement raté.

Plusieurs ont même l’impression que cette mesure a élargi le nombre d’adeptes, apportant une nouvelle clientèle au crime organisé.

Pis encore, cela a ouvert la porte au vapotage, à la cigarette électronique, ruinant du même coup tous les efforts menés depuis des décennies pour contrer le tabagisme.

Voilà aussi que les mauvaises nouvelles liées à cette pratique se multiplient, alors que la santé des usagers est mise en péril. Et la cerise sur le sundae? On apprend que les mises en garde sur les effets néfastes (notamment pour les poumons) n’ont pas été prises en compte par Santé Canada.

Je viens d’une époque où la cigarette était omniprésente et constituait un signe que l’on devenait adulte, sans se préoccuper des enfants et de l’avenir.

Ceux qui avaient toujours une cigarette au bec produisaient tellement de fumée que l’on disait d’eux qu’ils étaient comme des locomotives, toujours suivis par un panache de fumée.

Aujourd’hui, à voir tous ces jeunes, garçons et filles, expirer de gros nuages de fumée blanche, on peut se demander quel traitement nocif ils infligent à leurs poumons.

Et que tout se passe alors même que personne n’est en mesure d’évaluer à leur juste valeur l’identité et la quantité des produits chimiques utilisés… et leur nocivité relative.

Avec la complicité des autorités puisque rien n’oblige les fabricants à donner la composition des produits, représentant une répétition de l’histoire du tabagisme au fil du temps.

Une autre lutte de longue haleine s’annonce!

image