24 janvier 2013
Challenge Colédo-Patriotes
Quelques équipes maskoutaines se démarquent
Par: Maxime Prévost Durand

Certaines équipes maskoutaines de soccer intérieur, provenant de divers écoles ou collèges de la région, se sont démarquées dans le cadre de la 14e édition du Challenge Colédo-Patriotes tenu à Saint-Hyacinthe les 11, 12 et 13 janvier.

publicité

Sur les 25 formations maskoutaines en compétition, divisées entre les délégations du Collège Saint-Maurice, de l’école secondaire Saint-Joseph, de l’école Fadette, de la Polyvalente Hyacinthe-Delorme et du Collège Antoine-Girouard, six d’entre elles se sont rendues jusqu’en finale du Challenge Colédo-Patriotes dans différentes catégories.

Seuls l’équipe cadette féminine A du Collège Saint-Maurice et le club juvénile masculin A de la Polyvalente Hyacinthe-Delorme ont remporté le match ultime et ainsi triomphé au Challenge. La PHD a défait en finale l’école Saint-Joseph par la marque de 7 à 3.Dans d’autres finales, l’école Saint-Joseph s’est également battue pour les titres chez les juvéniles féminines A et AA, mais n’a pas réussi à l’emporter. L’école Fadette a subi le même sort, cette fois chez les benjamines A.Pour cette 14e édition, l’orgnisation a dû, à deux jours d’avis, tenter de trouver une équipe de remplacement puisqu’une formation déjà inscrite au Challenge s’est retirée de la compétition avant même qu’elle ne commence. Finalement, les horaires ont été retravaillés afin de composer avec la situation.Une fois les activités lancées, tout s’est bien déroulé, bien que pour la première fois, plus de 100 équipes de soccer intérieur étaient inscrites au Challenge. « Les horaires ont été respectés, aucun incident n’est survenu et les bénévoles ont tous accompli un travail formidable au cours de cette fin de semaine », note le responsable du Challenge, Jean-François Lafond, dans son bilan.Des équipes de chacune des régions offrant le soccer intérieur en milieu scolaire étaient présentes au Challenge. Au total, 115 clubs ont participé à cette édition, soit une trentaine de plus que l’an dernier.

image