15 octobre 2015
Honda Accord 2016
Quelques retouches
Par: Marc Bouchard

Photos : Marc Bouchard

Photos : Marc Bouchard

Il y a quelques semaines à peine, je me promenais avec un certain bonheur au volant de la Honda Accord coupé 2015. Une voiture que j’ai appréciée et qui, malgré ses quelques défauts, valait bien son prix d’achat. Voilà que Honda se ­présente à l’aube de l’année 2016 avec une Accord renouvelée.

Publicité
Activer le son

Évidemment, il s’agit essentiellement d’un changement de milieu de vie, ce qui laisse présager que les modifications sont timides, bien que réelles, et qu’elles ­n’affectent qu’en partie, et pour le mieux, la conduite de la grande berline.

Je me corrige moi-même ici : la Honda Accord est une berline intermédiaire. Mais les dimensions qu’on lui a imposées il y a quelques années la font presque ­trôner au milieu de la catégorie des grandes : l’espace intérieur est abondant, les dimensions extérieures sont plus ­impressionnantes, bref, la Honda Accord est devenue une grande fille.

Mais en 2016, la grande fille prend un nouveau visage, et de nouvelles propriétés, même si mécaniquement elle ne subit ­aucun changement.

Une nouvelle Honda Accord

C’est physiquement que la nouvelle ­Honda Accord impressionne le plus. La partie avant, notamment la grille de ­calandre, se modernise et prend une ­nouvelle forme, affichant un étroit lien de parenté avec la plus sophistiquée famille Acura.

Les blocs optiques reprennent le ­principe des phares DEL et se rapprochent aussi des Jewel Eyes que l’on retrouve ­toujours chez Acura. Les lignes générales sont plus dramatiquement découpées (toujours dans la partie avant), ce qui confère définitivement à la voiture un style plus affirmé.

L’arrière subit aussi le même genre de changements, même si les modifications sont moins draconiennes.

Sous le capot, le moteur V6 3,5 litres de 278 chevaux est reconduit, tout comme le moteur quatre cylindre 2,4 litres de 185 chevaux. Dans ce dernier cas, c’est le couple de 181 livres-pied qui semble plus difficile à obtenir. On sent en effet que la voiture peine un peu si les montées sont trop abruptes ou, comme dans le cadre de notre essai, si le chargement (lire ici deux journalistes à l’évident embonpoint) semble un peu trop lourd.

Une fois lancée cependant, et peu ­importe la sinuosité de la route, la Honda Accord se montre à la hauteur. Évidemment, sa forte taille compromet un peu son agilité en virage serré, mais l’espace intérieur compense largement pour ce ­léger désagrément. Après tout, qui va se lancer avec insistance dans des courbes serrées au volant d’une Honda Accord?

Parmi les grands changements pour ­modifier cette sensation de lourdeur, mentionnons que la Accord berline ­affiche désormais un capot tout ­aluminium (un traitement que ne reçoit pas la version Coupé), ce qui enlève ­plusieurs kilos à l’ensemble.

Ajoutons aussi une boîte de vitesse ­automatique six vitesses (ou manuelle six rapports selon la version choisie) qui ­répond avec une vitesse étonnante même en rapide décélération, et un châssis ­rendu plus résistant à la torsion grâce à l’usage d’acier plus résistant, et vous aurez une bonne idée du comportement de la nouvelle Accord.

Techno à gogo

Ce qui est pourtant le plus important en matière de changements dans cette nouvelle Accord, c’est l’abondance de technologie embarquée. D’une part, toutes les versions reçoivent une caméra de recul.

Les versions les plus haut de gamme peuvent cependant compter sur le Honda Sensing qui réunit un groupe de systèmes électroniques embarqués incluant ­notamment le régulateur de vitesse ­intelligent, l’aide à la prévention des ­accidents, l’aide au freinage, la détection de changement de voie et encore plus.

En matière de divertissement, la nouvelle Accord innove aussi en incluant la technologie Appel Car Play ou Android Auto. ­Rapidement expliqué, cela signifie qu’en branchant votre téléphone intelligent avec un câble USB, l’écran d’affichage reflète ­littéralement celui de votre appareil, et vous permet de le commander pour les ­messages textes, la musique ou les appels en utilisant les commandes vocales.Plus jolie, plus économique (de 0,2 litres aux 100 kilomètres, mais tout de même), et pour sensiblement le même prix (dans la plupart des cas, le prix ne varie que de quelques dizaines, voire deux ou trois ­centaines de dollars), la Honda Accord est une jolie progression.On aimerait plus de sensations, et plus de dynamisme, mais on fait gentiment le compromis pour le confort et la fiabilité. Définitivement deux caractéristiques que la nouvelle Accord affiche avec fierté.

Plus jolie, plus économique (de 0,2 litres aux 100 kilomètres, mais tout de même), et pour sensiblement le même prix (dans la plupart des cas, le prix ne varie que de quelques dizaines, voire deux ou trois ­centaines de dollars), la Honda Accord est une jolie progression.

On aimerait plus de sensations, et plus de dynamisme, mais on fait gentiment le compromis pour le confort et la fiabilité. Définitivement deux caractéristiques que la nouvelle Accord affiche avec fierté.

image