30 mai 2013
Qu’est-ce qu’on ouvre?
Par: Hélène Dion

Nous avions mis de côté les repas à l’extérieur, mais les beaux jours qui reviennent annoncent de belles soirées autour du barbecue! Voici quelques vins « de terrasse », des vins d’été, des vins qui font plaisir à ouvrir pour profiter du soleil qui nous réchauffe le coeur!

Publicité
Activer le son

L’apéro avec Roseline!

Le Château Sainte-Roseline, situé en Provence est un Cru Classé. Un peu comme à Bordeaux, ce classement est basé sur le terroir, mais aussi la réputation et le savoir-faire. Le classement date de 1955, soit 100 ans après l’introduction du fameux classement de 1855 de Bordeaux. Si cela avait fait quelques mécontents en Aquitaine, ce classement perdure toujours et salue le travail de 14 domaines.

Le Roseline Prestige est un rosé élaboré avec les cépages Cinsault, Grenache, Syrah et Carignan. Au nez, le fruit, la fleur et le « bonbon » invitent à boire ce rosé tout en finesse. Il sera l’accompagnateur idéal des petites bouchées à l’apéro. Roseline Prestige 2012, Côtes de Provence, Château Sainte-Roseline, Code SAQ : 534768, Prix : 16,85 $

Belle trouvaille

L’appellation Entre-Deux-Mers, nom qui lui a été donné précisément en raison de sa situation entre le Dordogne et la Garonne à Bordeaux, produit des vins blancs à base de Sauvignon blanc, avec du Sauvignon Gris, de la Muscadelle ou du Sémillon.

Élaboré au Château de Fontenille, domaine travaillant avec une démarche de développement durable, ce blanc est un assemblage de tous ces cépages! Après macération pelliculaire et un élevage sur les lies, le résultat est un plaisir pur et simple! Aromatique, avec une note dominante de fruits de la passion, la bouche est fruitée, généreuse avec une acidité vive. À ce prix, les amateurs de blancs ne seront pas en reste! Accord : brochette de crevettes marinées à la lime, téquila et coriandre! Château de Fontenille 2011, Entre-Deux-Mers, Code SAQ : 10863150, Prix : 15,05 $

Du solide ce blanc!

Le domaine Hatzidakis travaille en agriculture biologique, sur l’île de Santorin.

Élaboré avec le cépage Assyrtiko, récolté sur trois vignobles différents, ce vin livre un bouquet tellement invitant de pomme jaune et de miel. En bouche, l’amplitude et l’impression de gras, appuyés par des notes salines et une acidité modérée, perdurent en une longue finale. Plus de 14 % d’alcool qui ne se ressent pas, mais qui permet une tenue extraordinaire. Après avoir laissé la bouteille Cuvée N°15 au frigo pendant quelques jours, quelle ne fut pas ma surprise de découvrir qu’il se tenait toujours, avec cette richesse présente dans la durée. Un vrai délice. Les amateurs de grands Bourgognes blancs devraient essayer ce vin. Accord : essayé avec des côtelettes de porc marinées dans la moutarde de Dijon, le sirop d’érable, du poivre et du thym frais. La marinade a servi de sauce, allongée de Vin Jaune. C’était délicieux! Cuvée N°15 2011, Assyrtiko, Santorini, Hatzidakis, Code SAQ : 11901189, Prix : 28,95 $

Un vin et un BBQ

La cuvée « S » est un savoureux assemblage d’Agiorghitiko et de Syrah.

Le vignoble, situé dans la région de Nemea dans le Péloponèse, propose cette cuvée savamment élaborée avec un cépage autochtone, l’Agiorghitiko, et un cépage « international », la Syrah. Le producteur, Gaia, ne cache pas la référence aux Supers Toscans qui ont bouleversé le monde viticole italien à la fin des années 70. Antinori avait alors créé des assemblages de cépages locaux et de cépages « internationaux » non admis en appellation. Les « vins de table », les Supers Toscans, étaient devenus des icônes et avaient incité plusieurs producteurs à faire de même. Dans cette cuvée, l’Agiorghitiko (prononcer : Ayoryitiko) qui se nomme également St-George, apporte sa richesse aromatique et en bouche un équilibre et une riche structure. La Syrah ajoute ses notes épicées et florales, sa richesse colorante et des tanins fins. Un vin tout en équilibre, prêt maintenant, mais qui pourra rester couché dans votre cellier pour les prochaines années. Non filtré. Accord : avec les viandes, rehaussées de bouquet garni, d’olives noires ou de poivre. « S » 2010, Agiorghitiko et Syrah, Peloponese, Gaia Wines, Code SAQ : 11901066, Prix : 24,95 $

Question du 16 mai

Avant la date officielle de 1994, le cépage Carménère du Chili était pris à tort pour un autre cépage. Lequel?

Réponse : Le Merlot Un oenologue français, se promenant dans les vignes au Chili, remarqua que les plants de Merlot n’arrivaient pas à maturité en même temps et que certaines feuilles étaient différentes. Après quelques analyses, il découvrit que ceux-ci étaient en fait de la Carménère, cépage largement utilisé en assemblage à Bordeaux avant l’arrivée du phylloxéra (puceron) à la fin du 19 e siècle.

Question de la semaine

Qu’est-ce que la macération pelliculaire et quel autre nom donne-t-on à ce procédé?

La réponse suivra dans la suivante, les chroniques vins étant publiées toutes les deux semaines dans LE COURRIER.

image