29 septembre 2011
Hockey midget AAA
Qui viendra à bout des Gaulois?
Par: Maxime Desroches
Philippe Cadorette a bloqué 24 des 26 lancers du Rousseau-Royal, vendredi, au Stade L.-P.-Gaucher.

Philippe Cadorette a bloqué 24 des 26 lancers du Rousseau-Royal, vendredi, au Stade L.-P.-Gaucher.

Le mot « défaite » ne semble plus faire partie du vocabulaire de la jeune équipe des Gaulois du Collège Antoine-Girouard en ce début de saison. La troupe de Martin Cadorette a conservé sa fiche parfaite en l’emportant 4-2, vendredi, contre le Rousseau-Royal de Laval-Montréal, et 8-3, dimanche, à Châteauguay.

Publicité
Activer le son

En vertu de leur fiche de 6-0, les Gaulois partagent le sommet du circuit midget AAA avec les Phénix du Collège Esther-Blondin. Contre Laval-Montréal, au Stade L.-P.-Gaucher, les Maskoutains ont inscrit trois buts sans réplique en l’espace de dix minutes entre la fin de la première période et le début de la deuxième.

L’attaquant Gabryel Paquin-Boudreau, auteur de deux buts marqués avec l’avantage d’un homme (ses quatrième et cinquième de la campagne), a été nommé la première étoile de la rencontre. Il a ajouté une mention d’aide à sa fiche, sur le cinquième filet de la saison de Joey Ratelle, tandis que Nicolas Aubé-Kubel a inscrit son premier. Julien Bahl s’est quant à lui fait complice de deux buts des siens.« Notre attaque est bien répartie depuis le début de la saison. Chaque trio représente une menace offensive. Le travail de nos défenseurs aide aussi car ils sont bien impliqués dans la relance », a affirmé l’instructeur Cadorette pour expliquer les succès du CAG après six rencontres.Bien qu’il ait été moins sollicité que le gardien adverse, Philippe Cadorette a dû se signaler à quelques reprises et s’est emparé de la troisième étoile, stoppant 24 des 26 tirs du Rousseau-Royal.

Ayotte s’amuse

Deux jours plus tard, à Châteauguay, les Gaulois ont marqué tôt et souvent dans une victoire de 8-3 aux dépens des Grenadiers. Le joueur de centre Mathieu Ayotte n’a mis que 22 secondes à conférer aux Maskoutains leur première avance, sur le premier de ses trois filets de la rencontre, dont l’un réussi en infériorité numérique. Ayotte a complété son tour du chapeau en milieu de deuxième engagement.

David Bédard (à deux reprises), Anthony Beauregard, Aubé-Kubel et Jérémy Roy ont complété le pointage pour les Gaulois, qui ont capitalisé sur un relâchement des Grenadiers au troisième engagement pour ajouter à leur avance déjà confortable. Samuel Tremblay, Nicolas Leblond et Pier-Alexandre Trudeau ont tous obtenu deux mentions d’aide dans la victoire des Gaulois, tandis que Bahl en a ajouté trois à sa fiche.Philippe Desrosiers a quant à lui repoussé 26 des 29 lancers dirigés vers lui pour récolter sa troisième victoire en autant de départs.« On a bourdonné autour du filet dès la mise au jeu initiale. C’est bon pour la confiance de se donner une avance aussi tôt, mais ils (les Grenadiers) ont répliqué coup pour coup en début de rencontre. Ce n’est qu’en troisième qu’ils ont un peu jeté l’éponge », a précisé Cadorette.Les Gaulois joueront au Stade L.-P.-Gaucher à deux reprises cette fin de semaine. Ils recevront les Vikings de Saint-Eustache, demain à 19 h 30, de même que les Estacades de Trois-Rivières, dimanche à 14 h.

image