24 juin 2021
À l’Autodrome Granby
Raphaël Lessard au volant d’une voiture des frères Bernier
Par: Maxime Prévost Durand

Sur la photo, on aperçoit de gauche à droite les pilotes François Bernier et Raphaël Lessard, le promoteur de l’Autodrome Granby Dominic Lussier et le pilote Steve Bernier. Photo Facebook

Après avoir dû faire une croix sur sa saison de Nascar en camionnette, faute de financement, le pilote beauceron Raphaël Lessard vivra l’expérience de la terre battue à l’Autodrome Granby dès vendredi. Et il ne le fera pas derrière n’importe quel volant alors qu’il prendra place dans une voiture de l’écurie Two Brothers Racing des frères François et Steve Bernier.
Publicité
Activer le son

Pour l’occasion, le jeune homme de 19 ans utilisera la voiture de réserve de Steve Bernier. Il s’agira de sa première expérience au volant d’une voiture de la classe modifié. Au total, il doit prendre part au moins à cinq courses à l’Autodrome Granby cet été, a annoncé le promoteur Dominic Lussier.

L’idée de cette collaboration est venue de François Bernier, qui avait entendu parler de l’histoire de Raphaël Lessard et de son intérêt à trouver un volant au Québec cet été. Comme son écurie avait une voiture en surplus cette saison, le Maskoutain lui a lancé la perche pour savoir s’il souhaitait la piloter. Avec la notoriété acquise par les frères Bernier au fil des années, cette invitation a rapidement été acceptée et une entente impliquant également Lussier Chevrolet a été conclue.

« C’est bon pour tout le monde, autant pour le promoteur, pour notre écurie que pour lui comme coureur, estime François Bernier à propos de cette collaboration. C’est aussi bon pour les spectateurs qui ont entendu parler de lui, mais qui n’ont jamais eu l’occasion de le voir à l’œuvre. »

Même s’il a peu d’expérience sur terre battue, Raphaël Lessard sera assurément à surveiller, selon François Bernier. « Il arrive avec un bagage d’expérience qui n’est pas lié au même style de course, mais la course reste la course et les notions de base restent les mêmes », note-t-il.

« Il est vraiment content de cette opportunité, poursuit Bernier. Il voyait aller Stewart Friesen, un autre pilote de camionnette en Nascar qui fait aussi des courses en Modifié, et il avait une certaine curiosité pour ça. »

De son côté, Dominic Lussier se réjouit de la venue de Raphaël Lessard à l’Autodrome Granby et se montre excité à l’idée de voir comment le jeune prodige pourra rivaliser face aux pilotes réguliers. « C’est une classe très compétitive, le modifié, surtout quand on prend des gars comme les Bernier qui connaissent la piste par cœur. Raph a une grosse charge de travail, mais les Bernier ont comme objectif de le faire performer [en lui donnant une bonne voiture]. »

En préparation à sa première présence sur la ligne de départ de la piste granbyenne, ce vendredi, Raphaël Lessard devait participer à un essai privé en début de semaine.

Un bon début de saison

De leur côté, les frères Bernier sont fidèles à leurs habitudes et connaissent un bon début de saison sur terre battue, bien que peu d’épreuves aient pu être disputées jusqu’ici. François et Steve ont chacun déjà signé une victoire, le premier à Drummondville et le second à Granby.

Au-delà des résultats, ils souhaitent surtout que l’on puisse avoir une saison plus normale. Un meilleur portrait devrait être dressé en début de semaine prochaine à ce sujet.

« C’est sûr qu’on va avoir une saison, mais la question est de savoir combien de courses il y aura. L’an dernier, il y avait eu seulement huit courses. J’ose espérer qu’il va y en avoir plus cette année », soutient François Bernier, qui compte déjà quatre sorties jusqu’à maintenant.

image