11 janvier 2018
Nouveau one-man-show
Réal Béland fera semblant pour vrai
Par: Olivier Dénommée
Réal Béland n’est pas monté sur scène à Saint-Hyacinthe depuis trois ans. Photo courtoisie

Réal Béland n’est pas monté sur scène à Saint-Hyacinthe depuis trois ans. Photo courtoisie

Maître de l’humour absurde, Réal Béland présente Faire semblant, son quatrième one-man-show où il propose d’être, ironiquement, plus personnel et authentique que jamais. Comme « une discussion de salon », selon l’humoriste lui-même.

« Le titre du spectacle, il veut dire plusieurs choses. À 46 ans, j’ai passé ma crise de la quarantaine et j’ai décidé de m’éloigner des personnes phoney (fausses). Et en même temps, c’est ma job de faire semblant tout le temps quand je suis sur scène », souligne Réal Béland. Il compte notamment aborder son rôle de père de quatre filles et de l’inévitable vieillesse. « Je parle beaucoup de moi, mais je fais aussi une critique des réseaux sociaux et de la société en général », note-t-il.
En plus de ses numéros de stand-up, Réal Béland ramène sur scène le fameux président de la Fédération des stickers d’avertissement et l’incontournable Monsieur Latreille. « Monsieur Latreille, c’est un phénomène de société en soi, remarque-t-il. Les appels fonctionnent parce qu’il y a des personnes âgées qui sont seules et qui ont besoin de parler à quelqu’un. »
Autre dynamique
Pour Faire semblant, Réal Béland ose une nouvelle formule. « En première partie, je fais chanter trois chansons à ma fille Charlotte. Ça fait partie de la formule intime du spectacle. » Pour la première fois de sa carrière, le spectacle est aussi présenté sans entracte, afin d’éviter de couper le momentum entre les deux portions. « C’est mon meilleur spectacle », insiste celui qui assure le dire sans prétention. « Faire semblant est un plaisir autant pour moi que pour mon public », renchérit Réal Béland, certain de la qualité de son produit. Il invite d’ailleurs la population maskoutaine à le redécouvrir le samedi 20 janvier, dans la Salle Desjardins du Centre des arts Juliette-Lassonde, dès 20 h.
Grand Montréal comédie fest
Les projets ne manquent pas pour Réal Béland, qui est notamment occupé à la radio et qui planche sur deux projets – secrets! – autant au cinéma qu’à la télévision. On peut également entendre ses commentaires humoristiques à Route en déroute diffusé à Canal D.
Un des autres gros projets de l’humoriste est l’organisation du tout premier Grand Montréal comédie fest, qui doit avoir lieu du 1er au 15 juillet 2018. La notion de « grand Montréal » reste à préciser, alors que Saint-Hyacinthe pourrait être sur le radar de l’organisation. « On se rend jusqu’à Saint-Eustache sur la Rive-Nord, alors on pourrait très bien aller jusqu’à Saint-Hyacinthe sur la Rive-Sud! Ça dépendra aussi de la disponibilité de la salle de spectacle », lance-t-il. Dossier à suivre!

image