28 août 2014
Boisé des Douze
Réaménagement des sentiers sur près d’un kilomètre
Par: Jennifer Blanchette
Pas moins de 750 mètres de sentiers ont été réaménagés au Boisé des Douze afin qu’ils soient accessibles toute l’année.  Photo François Larivière | Le Courrier ©

Pas moins de 750 mètres de sentiers ont été réaménagés au Boisé des Douze afin qu’ils soient accessibles toute l’année. Photo François Larivière | Le Courrier ©

La présidente du Boisé des Douze, Céline Lussier Cadieux, était ravie de présenter les nouveaux panneaux d’interprétation au maire de Saint-Hyacinthe, Claude Corbeil.  Photo François Larivière | Le Courrier ©

La présidente du Boisé des Douze, Céline Lussier Cadieux, était ravie de présenter les nouveaux panneaux d’interprétation au maire de Saint-Hyacinthe, Claude Corbeil. Photo François Larivière | Le Courrier ©

Le réaménagement de 750 mètres de sentiers au Boisé-des-Douze permettra aux visiteurs d’emprunter en tout temps ce tronçon parfois inondé avant sa réfection.

publicité

Les travaux débutés en septembre, qui consistaient à remettre en état et à baliser les sentiers, se sont terminés récemment. Au cours de cette période, l’administration du Boisé en a profité pour creuser sous deux ponceaux déjà existants, installer un nouveau ponceau et ajouter des panneaux d’interprétation.

« Ce sont nos utilisateurs qui soutenaient que cette partie était toujours inondée, d’où l’intérêt de faire ces travaux. Aussi, le réaménagement de ce sentier s’y prêtait bien puisqu’il est facilement accessible avec la machinerie et nous ne voulions pas dénaturer la partie intérieure du boisé », explique la présidente du Boisé des Douze, Céline Lussier Cadieux.

Dans le but de préserver la richesse environnementale de la réserve naturelle, certains gestes écologiques ont été accomplis au cours des travaux. Par exemple, les troncs d’arbres atteints par la maladie hollandaise de l’orme ont été transformés en balises délimitant les sentiers.

Le projet, totalisant un investissement de 67 000 $, a été financé grâce à une subvention de Développement économique du Canada et un apport financier de la Ville de Saint-Hyacinthe et de la Caisse Desjardins de Saint-Hyacinthe. Les bénévoles du boisé et des entreprises maskoutaines ont aussi collaboré au projet pour la somme de 29 932 $.

Le milieu naturel, avec ses 2,5 kilomètres de sentiers, tire son nom du ruisseau le traversant, la décharge des Douze. L’appellation signifie qu’il est situé à 12 arpents du chemin principal le plus proche, soit la route 137.

image