12 janvier 2012
Même privés de quatre joueurs réguliers
Récolte de trois points sur quatre sur la route pour les Gaulois
Par: Maxime Desroches
Joey Ratelle a marqué deux filets dans la victoire de 5-0 des Gaulois, samedi, à Jonquière.

Joey Ratelle a marqué deux filets dans la victoire de 5-0 des Gaulois, samedi, à Jonquière.

Les Gaulois du Collège Antoine-Girouard ont repris le collier après une pause de plus de trois semaines, samedi, à Jonquière. Les détenteurs du premier rang au classement général de la ligue midget AAA n’ont montré aucun signe de rouille en l’emportant de façon convaincante par la marque de 5-0 contre les Élites.

Publicité
Activer le son

Dominée dans toutes les phases du jeu, l’équipe hôtesse n’a dirigé que 14 lancers vers le gardien des Gaulois, Philippe Cadorette, dont seulement deux lors de la période médiane. Il s’agissait d’une 15e victoire en 16 décisions pour le choix de deuxième ronde du Drakkar de Baie-Comeau, qui a justement été rappelé par le club de la Côte-Nord après la rencontre de samedi. Le jeune cerbère y terminera la saison, tandis que son coéquipier Philippe Desrosiers aura désormais plus de pain sur la planche avec les Gaulois.

Le portier des Élites, Mathieu Duquette, a quant à lui obtenu la troisième étoile de la rencontre en dépit des cinq buts sur 28 lancers qu’il a alloués à la puissante attaque du CAG.Même privée de deux attaquants et de deux membres réguliers de sa bridage défensive, absents en raison de leur participation à un tournoi avec l’équipe québécoise des moins de 16 ans, la troupe de Martin Cadorette n’a pas paru le moindrement affectée. Les quatre joueurs agissant à titre de réservistes, soit Anthony Beauvilier, Guillaume Archambault, Tristan Tifiro et Benjamin Brault, ont réussi à tirer leur épingle du jeu.« Ils ont réellement bien joué. Je dirais même que par moment, ils ont été plus efficaces que nos joueurs réguliers. On n’hésitera pas à leur faire confiance en cas de blessures », mentionne l’instructeur Cadorette.Anthony Beauregard a donné le ton au match en enfilant son 14e but de la campagne, lors d’un avantage numérique, à mi-chemin du premier engagement. Un filet de Joey Ratelle, son 17e, a suivi en tout début de deuxième période, avant que les Maskoutains n’explosent en troisième période pour gonfler leur avance.Ratelle a inscrit son deuxième du match, tandis que Brault a marqué à ses débuts dans le circuit Gauthier. Le centre Nicolas Leblond, auteur de son quatrième but de la saison, a quant à lui complété la marque en fin de troisième.

Le Blizzard persiste et l’emporte

Le lendemain, au PEPS de l’Université Laval, le CAG semblait se diriger vers une autre victoire aisée, s’étant rapidement emparé d’une avance de 3-1, mais le Blizzard du Séminaire Saint-François en a décidé autrement.

Ce dernier a rapidement comblé le déficit et a même pris les devants en marquant trois filets en l’espace de huit minutes, en deuxième période. Le pointage de 4-3 a duré jusqu’à ce que Gabryel Paquin-Boudreau s’inscrive au tableau à 18:38 du dernier tiers pour envoyer les deux clubs en temps supplémentaire.Charles Dubé s’est toutefois chargé de donner la victoire au Blizzard en déjouant le gardien Philippe Desrosiers dans la première minute de la prolongation.« On a eu plusieurs chances de mettre le match hors de leur portée. C’est décevant de s’être effondré de la sorte en deuxième période. L’effort n’était pas assez soutenu, surtout de la part de certains de nos vétérans. Notre avantage numérique manquait de cohésion aussi, ce qui est normal, avec l’absence de quatre joueurs », confie l’entraîneur-chef du CAG.Les Gaulois participent cette semaine au tournoi midget de Drummondville. Ils ont affronté, mardi, une équipe U-17 provenant de la République Tchèque. Ce soir et demain, les Maskoutains se mesureront à deux équipes ontariennes, soit les Voyageurs de Rockland et les Knights de London. Leur prochaine partie de saison régulière aura lieu le mercredi 18 janvier, à 19 h 30, alors qu’ils recevront les Cantonniers de Magog, au Stade L.-P.-Gaucher.

image