29 juin 2017
Championnat du monde junior d’haltérophilie
Record canadien pour Matt; Andréanne et Magalie dans le top 10
Par: Maxime Prévost Durand
Sur la photo, dans l’ordre habituel, on retrouve Pierre-Alexandre Bessette, Magalie Roux, l’entraîneur Denis Desgranges, Andréanne Messier, Cynthia Barrette, l’entraîneur Yvan Darsigny, Tali Darsigny, Matt Darsigny et Gabriel Dagenais. Photo Facebook

Sur la photo, dans l’ordre habituel, on retrouve Pierre-Alexandre Bessette, Magalie Roux, l’entraîneur Denis Desgranges, Andréanne Messier, Cynthia Barrette, l’entraîneur Yvan Darsigny, Tali Darsigny, Matt Darsigny et Gabriel Dagenais. Photo Facebook

Le jeune haltérophile Matt Darsigny, qui aura 16 ans plus tard cet été, ne s’est pas laissé impressionner à sa première présence au Championnat du monde junior d’haltérophilie. L’athlète de Saint-Simon a réussi chacun de ses essais pour terminer 13e de sa catégorie (62 kg) en plus de surpasser un record canadien junior.

Publicité
Activer le son

Darsigny a fait tomber la marque à l’arraché détenue par l’Olympien Francis Luna-Grenier en soulevant 111 kg, soit un kilo de mieux que le précédent record. Plus jeune compétiteur dans sa catégorie de poids, il a complété l’épreuve avec un cumulatif de 248 kg.

Au total, pas moins de sept représentants du club maskoutain La Machine Rouge se sont rendus à Tokyo, au Japon, afin de prendre part au plus grand rendez-vous junior de leur sport, du 15 au 23 juin. À eux seuls, ils représentaient plus de la moitié de la délégation canadienne. Il s’agit d’Andréanne Messier, Magalie Roux, Tali Darsigny, Cynthia Barrette, Gabriel Dagenais et Pierre-Alexandre Bessette.

Andréanne et Magalie ont été les seules à percer le top 10, évoluant toutes deux dans la classe des 69 kg, où elles étaient 13 athlètes en compétition. Andréanne a livré une forte performance, ne ratant aucun de ses essais. Avec 90 kg à l’arraché et 112 kg à l’épaulé-jeté, elle a terminé au 8e rang avec un total de 202 kg. Sa compatriote, qui a réussi quatre de ses six tentatives, s’est quant à elle classée au 10e échelon avec un cumulatif de 194 kg.

Toujours du côté féminin, Tali n’a pas connu la performance attendue, elle qui avait atteint la 8e place l’an dernier chez les 58 kg. Pour sa 3e participation au Championnat du monde junior, l’haltérophile de 19 ans n’a réussi que deux de ses six essais, obtenant un résultat de 184 kg bon pour le 11e rang. L’an dernier, elle avait établi de nouveaux records canadiens grâce à un résultat de 190 kg. Dans la même catégorie, Cynthia a pris le 16e rang avec un cumulatif de 154 kg, complétant tous ses essais avec succès.

Chez les garçons, Pierre-Alexandre a vécu son baptême de la scène internationale et en a profité pour réaliser son meilleur résultat en carrière à l’arraché avec 144 kg. Les choses se sont toutefois corsées à l’épaulé-jeté où il a réussi seulement un essai. Son cumulatif de 304 kg l’a placé au 19e rang dans la classe des 85 kg, la plus relevée du volet masculin où plus de 25 participants luttaient pour les honneurs. Gabriel s’est quant à lui retrouvé au 12e rang chez les 94 kg à sa deuxième participation au championnat mondial junior. Avec seulement deux essais réussis en six tentatives, il a terminé avec un total de 321 kg.

En plus des sept membres du club maskoutain La Machine Rouge, la délégation canadienne comptait cinq autres athlètes du côté de Tokyo, soit Ann-Maxime Bouffard, Olivier Dupuis, Alex Bellemarre, Noah Santavy et Boady Santavy.

image