27 février 2020
Carte électorale
Redécoupage des districts à Saint-Hyacinthe
Par: Rémi Léonard

Les deux changements apportés à la carte électorale, dans les districts Douville, Hertel-Notre-Dame et Cascades. Le tracé en rouge correspond à la nouvelle délimitation et le gris à la division actuelle. Source : Ville de Saint-Hyacinthe

La Ville de Saint-Hyacinthe a présenté en février un projet de rééquilibrage de ses onze districts électoraux en vue des prochaines élections municipales, à l’automne 2021. Les changements apportés doivent faire en sorte que le nombre d’électeurs par district reste relativement équivalent.

Publicité
Activer le son

Pour y arriver, une portion de Douville comprise entre les avenues de Dieppe et Coulonge, au nord du boulevard Laurier Ouest (voir la carte), devra passer dans le district Hertel-Notre-Dame. Le changement touche 274 électeurs, selon les calculs de la Ville.

Par la même occasion, une autre portion du district Hertel-Notre-Dame, à l’est de l’avenue Raymond (voir la seconde carte), passera pour sa part dans le district Cascades afin de lui ajouter 210 électeurs. La zone concernée correspond en gros au nouveau complexe Notre-Dame, du Groupe Fluet.

Tous les autres districts restent inchangés. Au moment de réaliser cet exercice, la Ville comptait un total de 43 561 électeurs inscrits (2020), soit 90 de plus qu’aux dernières élections, en 2017.

Pas la première fois

Une opération semblable avait eu lieu aux dernières élections municipales, lorsque le Domaine sur le Vert est passé de La Providence à Douville, toujours afin de rééquilibrer les districts. En vertu de la Loi sur les élections et les référendums dans les municipalités, le nombre d’électeurs d’un district ne doit pas être supérieur ou inférieur de plus de 15 % au nombre moyen d’électeurs par district.

Les changements proposés semblent donc indiquer une croissance de la population dans le secteur Douville, où se développe notamment le Havre des Dominicains, en même temps qu’ils témoignent d’une décroissance de la population au centre-ville. Le district Hertel-Notre-Dame sert plutôt d’intermédiaire puisqu’il gagne d’un côté ce qu’il perd de l’autre, à 64 électeurs près.

Un conseil à onze

Notons que l’idée de passer de onze à dix districts électoraux à Saint-Hyacinthe (et autant d’élus à la table du conseil naturellement) n’a pas été soulevée au moment de présenter ce projet de règlement. Cette proposition a déjà rassemblé quelques partisans à une autre époque, notamment au sein même du conseil avec l’appui du doyen Bernard Barré, mais ne semble plus susciter beaucoup d’intérêt aujourd’hui.

Les nouvelles délimitations des districts seront utilisées telles que présentées aux prochaines élections municipales, à moins que 280 électeurs décident de s’opposer à ces changements d’ici le 2 mars, auquel cas le conseil devra tenir une assemblée publique sur la question.

image