28 novembre 2019
Renee Wilkin : une soirée de première à Saint-Hyacinthe
Par: Olivier Dénommée

Renee Wilkin a particulièrement hâte de présenter ses nouvelles chansons au public maskoutain. La chanson phare de son nouvel album? Selon elle, il s’agirait de « Diamant », qui donne bien le ton. Photo Frédérique Bérubé

Après deux années de travail, la chanteuse Renee Wilkin présente Briser la chaîne, un album plus personnel que jamais qu’elle a lancé en octobre dernier. C’est Saint-Hyacinthe qu’elle a choisi pour lancer sa tournée qui l’amènera un peu partout au Québec, mais aussi en France, au cours de la prochaine année.

publicité

Pour l’aider à la réalisation de son troisième disque, Renee Wilkin a fait appel à Corneille, qui a ajouté sa touche soul et R&B francophone à l’album. « Quand je lui ai demandé, c’était pour m’aider à coécrire une ou deux chansons. Je ne savais pas à quoi m’attendre, mais il a accepté et c’est devenu quatre ou cinq chansons et il a réalisé l’album! », mentionne la chanteuse en entrevue. Elle voit Briser la chaîne comme une belle évolution et surtout une occasion d’aborder des sujets plus personnels, comme l’acceptation de soi et la diversité corporelle, sans tabou. « J’y raconte ma vie en long et en large, mais pour moi, Briser la chaîne, c’est aussi une coupure dans mes choix artistiques et si j’aime toujours chanter des ballades, on y retrouve surtout des chansons soul et R&B », explique-t-elle.

Si l’album a été lancé le 7 octobre à la salle Le Ministère de Montréal, ce n’est que ce vendredi qu’est présenté le premier spectacle de cette tournée, au Centre des arts Juliette-Lassonde de Saint-Hyacinthe, un endroit cher pour Renee Wilkin. « J’y suis venue à quelques reprises avec Marc Dupré et avec le Britishow. Chaque fois, le public de Saint-Hyacinthe était au rendez-vous. Le reste de la tournée québécoise aura plutôt lieu au printemps après un passage en France, alors c’est un soir de première et un moment de grande émotivité que je vais vivre avec les Maskoutains », note-t-elle avec fébrilité.

Cinq sur scène

Ce vendredi, Renee Wilkin réserve toute une soirée à son public. « Nous jouerons les chansons de Briser la chaîne, mais aussi quelques-unes tirées du premier et du deuxième album, plus quelques reprises. J’aime le format cabaret parce que je peux avoir un contact plus direct avec le public », soutient-elle. Elle ajoute qu’elle sera avec quatre musiciens qui l’aideront à recréer assez fidèlement ses nouvelles chansons.

C’est donc un rendez-vous qu’elle donne le 29 novembre au Cabaret André.-H.-Gagnon du Centre des arts Juliette-Lassonde pour ceux qui veulent entendre ses nouvelles chansons avant tout le monde. Il reste encore quelques billets au www.centredesarts.ca.

image