20 octobre 2011
Rennsport, ou quand Porsche rime avec sport
Par: Marc Bouchard

(Monterey, Californie) – Il y a de ces voyages que l’on croyait un peu inutile, et qui deviennent tout à coup marquants. Des voyages où l’on croyait ne rien apprendre, et qui soudainement se transforment en véritable cours avancé. C’est exactement ce qui s’est produit le week-end dernier, alors que je me suis retrouvé sur le circuit de Laguna Seca pour le Porsche Rennsport reunion IV.

Attention, pas question pour moi de prendre le volant. Le Rennsport est plutôt une réunion de ce que la compagnie Porsche a produit de plus explosif comme voiture de sport au fil des ans. En fait, il s’agit d’une rencontre de propriétaires de modèles Porsche de course, qui viennent s’affronter amicalement sur la piste, et se rencontrer pour discuter de leur passion commune.

Car soyez bien conscients que ces gens, et les milliers de spectateurs qui se massent dans les paddocks et qui sont eux-mêmes propriétaires de voitures Porsche de rue, sont de véritables passionnés. Dans certains cas même, de réelles encyclopédies de la marque allemande. Il faut dire que j’y suis arrivé avec un petit air sûr de moi, de celui qui en connaît un bout sur la chose Porsche… pour finalement me rendre rapidement compte de mon erreur : la marque germanique a produit au fil des ans des dizaines de modèles, dont quelques-uns m’étaient totalement, ou partiellement inconnus. Rennsport, c’est donc la formation accélérée en matière de Porsche.

Plus que des voitures

Rennsport, c’est aussi la fête du sport motorisé pour Porsche. Il était donc de mise d’avoir quelques invités spéciaux, dont des pilotes de légende qui ont marqué l’histoire du sport automobile, et ce, bien évidemment, au volant de voiture de la compagnie.

Il faut dire que parmi les coureurs invités, et les spectateurs attentifs, se retrouvaient quelques-uns des pilotes les plus connus qui ont marqué l’histoire de Porsche, allant de Jochen Mass, ancien coureur de formule 1, à Derek Bell, cinq fois vainqueur des 24 heures du Mans. Au total, plus de 50 pilotes à la réputation internationale ont pris part au Rennsport. Parfois comme de simples invités, mais souvent comme pilote de ces véritables machines de course qui se retrouvaient sur la piste. Pour le pilote Hurley Haywood, le plus couronné de tous les pilotes d’endurance nord-américains, Rennsport c’est plus qu’une représentation des voitures Porsche. Ce sont de véritables retrouvailles. « Ici, tous ceux qui ont Porsche à coeur se retrouvent, tant les amateurs que les pilotes. C’est l’occasion de comprendre combien la marque est importante, et combien sont nombreux ceux qui veulent la garder vivante. C’est un plaisir et un honneur de revenir ici chaque fois », a-t-il expliqué.

Et les voitures

Rennsport, c’est aussi et beaucoup, quelques voitures qui ont marqué l’histoire par leur style, leur présence, ou leur performance. Impossible de les mentionner au complet, sans risquer d’en oublier, mais quelques-unes sont particulièrement significatives.

La Porsche 935 K3 1980 de Carlos de Quesada (lui-même vainqueur GT des 24 Heures de Daytona 2004 sur une Porsche 911 Cup), victorieuse des 12 Heures de Sebring 1980 où elle était pilotée par Dick Barbour et John Fitzpatrick, qui seront eux aussi présents lors du meeting. Une Porsche 911T 2 litres de 1967, vainqueur de catégorie à Sebring et Daytona. La Porsche 962C du Mans 1989 où elle était pilotée par Derek Bell et son fils Justin. Derek Bell devrait être lui aussi à Laguna Seca. La Porsche 996 RSR GT3 Petersen/White Lightning championne ALMS GT2 avec Jörg Bergmeister et Patrick Long. Bien d’autres encore, comme la Porsche RS61 de Herbert Müller, championne d’Europe de la Montagne 1963, la Porsche 935 1979 de John Paul Sr/John Paul Jr, une Porsche 908K usine de 1968… bref une liste qui s’allonge. Mais une image vaut mille mots, à vous de les apprécier!

image