13 septembre 2012
Hockey junior AAA
Rentrée réussie pour les Lauréats!
Par: Maxime Desroches
L'attaquant Guillaume Côté a marqué ses deux premiers buts de la campagne contre le Collège Champlain, vendredi, au Stade L.-P.-Gaucher.

L'attaquant Guillaume Côté a marqué ses deux premiers buts de la campagne contre le Collège Champlain, vendredi, au Stade L.-P.-Gaucher.

Une foule de 750 spectateurs s’était rassemblée au Stade L.-P.-Gaucher, vendredi, pour assister à la première joute à domicile de l’histoire des Lauréats du Cégep de Saint-Hyacinthe. L’équipe locale a livré la marchandise en revenant de l’arrière pour arracher une victoire de 4-3 aux Cougars du Collège Champlain.

publicité

Une certaine inquiétude a semblé habiter la jeune équipe maskoutaine lorsque leurs adversaires ont marqué les deux premiers buts de la rencontre en supériorité numérique, en début de première et de deuxième période. Un regain de vie vers le milieu du deuxième engagement a toutefois propulsé les locaux vers la toute première victoire de leur histoire.

« La nervosité nous a paralysés en début de match. Dans le vestiaire, on ne s’est pas fait de cachettes. Il fallait oublier ces 20 premières minutes de jeu et repartir à neuf », a convenu l’entraîneur-chef des Lauréats, Stéphane Donais.Plus calmes, les Lauréats sont passés en mode attaque après le deuxième filet des Cougars. Étienne Dufresne a fait secouer les cordages à mi-chemin au deuxième engagement, tandis que Guillaume Côté a complété, quelques instants plus tard, un jeu de passes de Charles-Antoine Roy et Hugo Vincent pour niveler la marque. Ce deuxième but des Lauréats est survenu lors d’une attaque massive. Philippe Lévesque a ensuite offert aux locaux leur première avance du match, tandis que Côté a de nouveau sonné la charge avec le but d’assurance, 17 secondes plus tard.Les deux clubs ont eu toute la misère du monde à prendre leur vitesse de croisière en raison des nombreuses pénalités mineures appelées de part à d’autre. Au total, les Maskoutains ont visité le cachot à 10 reprises, et les Cougars sept fois. Au troisième engagement, les Lauréats ont aussi été privés des services de Vincent, qui a écopé d’une inconduite de partie en raison d’un geste antisportif.« Il est difficile de bâtir un momentum durant ce genre d’affrontement. Certains joueurs ont été surtaxés car ce sont nos spécialistes des unités spéciales. Je pense qu’on a été en mesure de bien rebondir malgré notre indiscipline », a noté l’instructeur Donais.

Intensité et hargne

Dominé 36-23 au chapitre des lancers au but, le Cégep de Saint-Hyacinthe a fait preuve d’opportunisme pour l’emporter. C’est une facette du jeu qui devra sourire régulièrement aux Maskoutains, croit Stéphane Donais, étant donné qu’ils ne peuvent compter sur un fin marqueur dans leur alignement.

« L’identité du club sera l’ardeur au travail. On ne peut pas se conter d’histoires. On ne s’attend pas à ce que l’un de nos attaquants se retrouve parmi les meilleurs pointeurs de la ligue junior AAA. En termes d’habiletés individuelles, plusieurs équipes nous devancent. En revanche, nous allons pouvoir compter match après match sur l’intensité de 20 joueurs afin de trouver le fond du filet. Nos partisans verront un club intense et hargneux », a-t-il précisé.Rappelons qu’en lever de rideau, le 2 septembre, les Lauréats avaient été défaits par le Collège Français au compte de 4-2. Ils présentent donc une fiche d’une victoire et un revers. Leur prochaine rencontre au Stade L.-P.-Gaucher aura lieu le samedi 22 septembre, à 20 h, à nouveau contre les représentants de Longueuil.

image