9 janvier 2020
Réorganisation de personnel à la Société d’agriculture
Par: Jean-Luc Lorry

En poste depuis janvier 2017, Sophie Gendron a quitté en septembre ses fonctions de directrice générale du Salon de l’agriculture et d’Expo-Champs. Photothèque | Le Courrier ©

La Société d’agriculture de Saint-Hyacinthe vient de recruter David Messier au poste de directeur de la programmation de l’Expo agricole. Photo gracieuseté

La Société d’agriculture de Saint-Hyacinthe procède actuellement à la réorganisation de son personnel dans le but d’optimiser son équipe.

publicité

Cet organisme à but non lucratif compte 15 salariés et environ 450 employés sur une base temporaire pour organiser l’Expo agricole, le Suprême laitier, le Salon de l’agriculture, Expo-Champs ainsi que le Gala Excellence Agricole Montérégie-Est et le Gala Cérès.

« Nous sommes en train de revoir notre structure organisationnelle. Nous redéfinissons la description des postes de nos employés », indique Gaston Doré, directeur des communications et de la commercialisation à la Société d’agriculture de Saint-Hyacinthe, en entrevue au COURRIER.

Pour effectuer ce mandat, la Société d’agriculture a fait appel à une consultante externe.

Directeur de la programmation

L’un des premiers gestes posés a été d’embaucher en décembre David Messier, au poste de directeur de la programmation de l’Expo agricole, le plus important festival agricole au Québec.

Maskoutain d’origine, M. Messier dispose d’une solide feuille de route. Précédemment, il a occupé les fonctions de directeur des communications et du marketing de la division Sports et divertissement de Québecor, celles de directeur des communications et image de marque des Alouettes de Montréal et celles de directeur des communications et des relations publiques du Groupe Sportscene (La Cage aux Sports et InterBox).

Dans un premier temps, David Messier s’est vu confier le mandat de renouveler les ententes avec le promoteur du derby de démolition et celui des tires de tracteurs.

« M. Messier a beaucoup d’expérience dans le domaine de l’événementiel. Son arrivée permettra de dégager le directeur général qui en avait trop sur les épaules », mentionne Gaston Doré.

À partir de cette année, la Société d’agriculture se charge de l’organisation du Salon de l’agriculture, une tâche qui revenait à un organisme aujourd’hui dissout. Ce salon incontournable pour le milieu agricole au Québec regroupe plus de 300 exposants répartis dans quatre pavillons et attire près de 14 000 visiteurs. La prochaine édition aura lieu les 14, 15 et 16 janvier.

Au printemps 2019, la Société d’agriculture de Saint-Hyacinthe avait acquis le Salon de l’agriculture, une entité qui avait sous son aile le Salon de l’agriculture et Expo-Champs, un second salon agricole à ciel ouvert qui se tient annuellement en août à Saint-Liboire.

Départ de Sophie Gendron

Si un nouveau cadre vient compléter l’équipe de la Société d’agriculture, l’organisme et la directrice générale du Salon de l’agriculture et d’Expo-Champs, Sophie Gendron, ont mis un terme à leur collaboration.

Nommée en janvier 2017, Mme Gendron a quitté ses fonctions en septembre à la suite d’un congé maladie débuté au printemps.

« Mme Gendron a décidé de ne pas poursuivre l’aventure avec nous », a précisé Gaston Doré.

Par ailleurs, le dossier de la démolition future de l’ancien centre culturel, propriété de la Ville de Saint-Hyacinthe, fait toujours l’objet de discussions entre les autorités municipales et la direction de la Société d’agriculture.

L’organisme utilise les estrades de cette infrastructure de béton pour le volet Sensations de l’Expo agricole qui comprend le derby de démolition, les tires de tracteurs et le rodéo.

image