4 mai 2017
Retour en force de eXterio
Par: Olivier Dénommée
« C’est rare que les gens soient tristes en sortant d’un spectacle d’eXterio », assure le batteur Daniel Mayrand (à gauche), prêt à faire monter la température et les décibels à Saint-Hyacinthe.  Photo courtoisie

« C’est rare que les gens soient tristes en sortant d’un spectacle d’eXterio », assure le batteur Daniel Mayrand (à gauche), prêt à faire monter la température et les décibels à Saint-Hyacinthe. Photo courtoisie

Groupe emblématique de la scène rock alternative des années 90 et 2000, eXterio avait cessé ses activités en 2011… avant de revenir sur scène en 2016, constatant que le public était toujours au rendez-vous. Le quatuor sera de passage ce samedi à Saint-Hyacinthe.

Publicité
Activer le son

Batteur et membre fondateur du groupe, Daniel Mayrand s’est entretenu avec LE COURRIER. « Nous offrons une série de spectacles à travers le Québec cette année et on a remarqué que la moitié du public était composé de nouveaux fans, que ce soit des gens qui étaient trop jeunes quand on s’est séparés ou des gens qui ne nous connaissaient juste pas avant », remarque-t-il. De la formation des dernières années, seul un membre a changé, le bassiste Jessy Fuchs, trop occupé avec son groupe Rouge Pompier et son label Slam Disques pour repartir en tournée avec eXterio. Il a été remplacé par Dominic Racine, qui a agréablement « surpris » le public, d’après le batteur.

Comme les frères Gallagher

Avec une telle demande, peut-on s’attendre à du nouveau matériel de la part d’eXterio, qui a lancé son dernier album en 2009? « Je composais la plupart des chansons avec Jessy. Sans lui, je ne sais pas si eXterio écrira de nouvelles chansons. C’est comme Oasis sans les frères Gallagher », explique-t-il. Surtout, il doute pouvoir créer quelque chose d’aussi marquant que L’album monstre, lancé en trois parties entre 2008 et 2009 et qui a incité le groupe à enregistrer 40 chansons en 5 jours.

Ce qui compte pour le moment, c’est le plaisir sur scène, et c’est exactement ce à quoi eXterio s’attend ce samedi 6 mai au Zaricot. « On tripe vraiment à y retourner, pour la proximité avec le public. » eXterio promet de jouer toutes ses chansons populaires, et peut-être répondre à quelques demandes spéciales, qui sait! La soirée doit débuter à 21 h avec, en première partie, Frank Costeau. 

image