8 octobre 2015
Retour en force de la LAIT
Par: Le Courrier
La LAIT a effectué un retour fulgurant avec plus de 130 personnes lors de son match des anciens le 3 octobre. Photo Alain Bérubé

La LAIT a effectué un retour fulgurant avec plus de 130 personnes lors de son match des anciens le 3 octobre. Photo Alain Bérubé

La Ligue d’Improvisation Théâtrale (LAIT) de Saint-Hyacinthe est enfin de retour. C’est avec un tout nouveau conseil d’administration à sa tête qu’elle commencera sa saison régulière dès le 24 octobre.

Publicité
Activer le son

À la suite du match des anciens qui a eu lieu le 3 octobre, c’est avec force que la LAIT ­revient sur la glace. Plus de 130 personnes s’étaient déplacées pour assister à ce ­dernier. C’est entre les murs du nouveau Centre culturel Humania que débutera ­officiellement la nouvelle saison.

« Le nouveau conseil d’administration a fait beaucoup de changements pour rendre la ligue plus accessible. Nous ­acceptons désormais les joueurs de tous âges. De plus, avec la LAIT, on souhaite créer un rendez-vous familial. Au prix de 2 $, c’est une sortie peu couteuse pour toute la famille », souligne Claude Mercier, membre du conseil d’administration.

Retrouver la structure initiale liée à l’improvisation est une seconde chose importante pour eux. Le but est d’arriver à construire des histoires improvisées et de ne plus faire du « stand up » comique. Ils aimeraient avoir une structure comparable à celle de la LNI. Les organisateurs souhaiteraient également pouvoir former quatre équipes. De cette façon, il serait possible d’avoir de réels affrontements. « Pour l’instant, nous n’y sommes pas encore arrivés. Le recrutement est toujours en cours. Le camp d’entraînement aura lieu le 17 octobre », précise M. Mercier.

Le 17 octobre, il y aura également un match contre le Groupement d’Improvisation Francophone et Ligue Expérimentale (GIFLE) basée à Louviers, en France. C’est d’ailleurs Martin-James Vanasse, ancien membre de la LAIT, qui en est le fondateur.

La soirée du match, il y aura une ­prestation du groupe Blue Sunshine, groupe maskoutain, dont le chanteur ­Daniel ­Bonin est un ancien membre de la LAIT. « Le fait que la ligue soit multigénérationnelle cette année apporte un beau défi. On va avoir des joueurs qui seront âgés de 15 à 45 ans. Ils n’ont donc pas les mêmes références, ça risque d’être vraiment ­intéressant à voir », conclut M. Mercier.

image