8 mars 2018
École de théâtre du Cégep
Réunir Tolkien et Genet dans une même pièce
Par: Maxime Prévost Durand
Dans le cadre de leur troisième production de la saison, les finissants de l’École de théâtre du Cégep de Saint-Hyacinthe intègrent toutes les scènes qu’ils présenteront lors de leurs auditions au Théâtre de Quat’sous au printemps.  Photo François Larivière | Le Courrier ©

Dans le cadre de leur troisième production de la saison, les finissants de l’École de théâtre du Cégep de Saint-Hyacinthe intègrent toutes les scènes qu’ils présenteront lors de leurs auditions au Théâtre de Quat’sous au printemps. Photo François Larivière | Le Courrier ©

Les finissants de l’École de théâtre du Cégep de Saint-Hyacinthe présenteront à compter du 15 mars, et jusqu’au 22 mars, leur troisième production de la saison, Le chapitre mafieux, une pièce où sont réunies toutes les scènes d’audition qu’ils défendront en mai au Théâtre de Quat’sous.

Publicité
Activer le son

Mise en scène par Isabelle Leblanc, cette pièce traversera différentes époques à travers l’univers de plusieurs auteurs, passant de scènes de J.R.R. Tolkien (connu pour Le Seigneur des anneaux), à celles de Jean Genet (auteur français des années 1940 et 1950), jusqu’à Catherine Léger (auteure québécoise).

« Au total, il y a dix scènes différentes qui seront présentées par les étudiants. Au cœur de tout ça, il y a le théâtre, le trajet le plus naturel entre toutes ces scènes », explique Mme Leblanc.

Le décor érigé à la salle Léon-Ringuet sera celui d’une salle de répétition d’un théâtre. Grâce aux accessoires, aux costumes et aux éclairages, il sera possible de passer d’un univers à un autre tout en contraste.

Les scènes que l’on retrouvera dans le cadre de cette pièce sont celles que les finissants présenteront lors de leurs auditions au Théâtre de Quat’sous, à Montréal en mai.

« Pour les finissants de l’École de théâtre, c’est une sorte de passage obligé, et on en fait un spectacle », ajoute Isabelle Leblanc, qui avait joué le même rôle pour la pièce des scènes d’audition l’an dernier.

Pour Le chapitre mafieux, elle dit s’être inspirée de Bullets Over Broadway de Woody Allen, un film où des mafieux harcèlent un metteur en scène.

Une musique originale

La musicalité occupe une place importante au sein de cette troisième pièce de la saison. Elle nous transporte directement dans les années 1920 avec la présence du jazz et du swing.

Pour l’occasion, le groupe de jazz manouche Barnatchok a enregistré des chansons originales spécialement pour la pièce des finissants de l’École de théâtre. Le groupe sera d’ailleurs sur scène avec les comédiens lors de la première, le 15 mars, avant de donner un spectacle gratuit au bar Le Zaricot. Pour les autres représentations, il sera projeté sur un écran dans le décor élaboré par l’équipe de production théâtrale.

Le chapitre mafieux sera présenté à la salle Léon-Ringuet du Cégep de Saint-Hyacinthe le 15 mars à 19 h, les 16 et 17 mars à 20 h, le 18 mars à 16 h ainsi que les 20, 21 et 22 mars à 19 h. Le coût des billets est de 10 $ par personne ou de 5 $ pour les étudiants. Il est possible de réserver en appelant au 450 773-6800, poste 2408.

image