19 juillet 2012
Revégétalisation des berges sur dix kilomètres dans le bassin versant de la rivière des Hurons
Par: Le Courrier

Cette année, environ 10 kilomètres de berges seront revégétalisés le long des tributaires de la rivière des Hurons entre Mont-Saint-Grégoire et Saint-Charles-sur-Richelieu.

publicité

Cette action réalisée par la Fédération de l’UPA de Saint-Hyacinthe, s’inscrit dans le cadre des projets de bassins versants de la rivière des Hurons Nord et Sud qui visent la réduction de la pollution diffuse provenant du milieu agricole.

Quelque 40 000 arbustes indigènes comme des cornouillers stolonifères, spirées à large feuille, houx verticillés et aronies noires seront plantés dans les berges. Ces efforts seront renforcés par la mise en place de paillis dans les secteurs où l’érosion est plus active. « Nous croyons que ces interventions contribueront à diminuer l’érosion des berges. Les arbustes et le paillis stabilisent la berge et la rendent moins propice à la prolifération des rats musqués qui sont la cause de nombreux décrochements de talus », affirme Catherine Plante, coordonnatrice du projet de bassin versant de la rivière Hurons Nord.Chantale Soumahoro, coordonnatrice du projet de bassin versant de la rivière Hurons Sud, ajoute que « cette initiative est renforcée par la présence d’une bande riveraine herbacée qui contribue à réduire le transfert des nutriments vers les cours d’eau. »Quelques places sont encore disponibles pour les producteurs agricoles des bassins versants des Hurons Nord et Sud qui sont intéressés à bénéficier de ce programme et qui ont des problèmes d’érosion des berges.Ce projet de revégétalisation est financé par le ministère de l’Agriculture, des Pêcheries et de l’Alimentation du Québec, Environnement Canada, via le Programme d’intendance de l’habitat pour les espèces en péril et l’initiative Facture en ligne de Vidéotron et le Jour de la Terre Québec. Mentionnons aussi la précieuse collaboration des producteurs agricoles du bassin versant et du Comité de concertation et de valorisation du bassin versant de la rivière Richelieu (COVABAR).Pour de plus amples informations, contactez les agentes en agroenvironnement de la Fédération de Saint-Hyacinthe au 450 774-9154 : Chantale Soumahoro, poste 218 ou csoumahoro@upa.qc.ca pour le bassin versant des Hurons Sud (à l’Ours, Saint-Louis et Barré); ou Catherine Plante, poste 219 ou cplante@upa.qc.ca pour le bassin versant des Hurons Nord.

image