5 septembre 2013
Boxe
Revenir avec aplomb
Par: Maxime Prévost Durand
Michael Gadbois remonte dans le ring le 6 septembre à Gatineau contre Edgar Torres. Il tentera de faire oublier son dernier combat, qui s'était terminé par un pointage nul.

Michael Gadbois remonte dans le ring le 6 septembre à Gatineau contre Edgar Torres. Il tentera de faire oublier son dernier combat, qui s'était terminé par un pointage nul.

Après 10 combats chez les professionnels, Michael Gadbois n’a toujours pas connu la défaite. Il tentera de poursuivre cette séquence en affrontant l’Américain Edgar Torres (3 victoires, aucune défaite, 1 nulle) le 6 septembre au Casino du Lac-Leamy, à Gatineau.

Le Maskoutain a connu une sortie moins éclatante lors de son dixième combat contre Maurycy Gojko à Québec en juin, devant se contenter d’un combat nul, une première dans son cas. Une nulle avec un goût de défaite avait-il dit après le combat.

« Je pense encore un peu à ce combat, mais j’y pense pour les bonnes raisons, pour me pousser à travailler plus fort, a affirmé Gadbois, à deux semaines du prochain combat. Je veux passer à autre chose et continuer d’aller de l’avant. C’est important que je rebondisse à ma prochaine sortie. »Ce onzième combat professionnel sera son deuxième depuis qu’il a signé un contrat avec l’équipe d’Eye of the Tiger Management, dirigée par Camille Estephan. Gadbois s’entraîne d’ailleurs depuis un mois à une fréquence de cinq fois par semaine à Montréal, au club de boxe Underdog, avec les autres boxeurs d’EOTTM et l’entraîneur Mike Moffa. Il continue tout de même de s’entraîner à quelques reprises à Saint-Hyacinthe avec ses complices de longue date, Marc Seyer et Alain St-Amand.« J’avais besoin de sortir un peu de mon élément. À Montréal, c’est une autre éthique de travail, un nouvel environnement. Il y a aussi une grande variété de boxeurs qui s’y entraînent donc ça me permet de voir différents éléments et de travailler divers aspects à l’entraînement. Je continue également à travailler avec Marc et Alain. Ce sont eux qui seront dans mon coin lors du combat encore une fois. »La préparation spécifique en vue du combat, prévu pour une durée de 4 rounds, contre Torres devient plus difficile étant donné qu’aucun vidéo de lui n’est disponible afin que le clan Gadbois puisse étudier ce boxeur. « Je ne connais pas grand-chose de lui. Tout ce que je sais, c’est qu’il a déjà battu un boxeur invaincu et qu’il effectue un retour après une longue absence », soutient le Maskoutain.Gadbois n’entend pas étirer le combat jusqu’au quatrième et dernier round prévu lors de l’affrontement. « Je ne veux pas que ça dépasse deux rounds », dit-il, évoquant qu’il mette rapidement K.O. Torres. Le dernier K.O. réalisé par le pugiliste de Saint-Hyacinthe remonte à juin 2012 dans un choc avec Dave Aucoin. Il avait remporté le combat par K.O. technique au 5 e round sur les six prévus.

image