9 août 2012
Québec solidaire
Richard Gingras, pour une troisième fois
Par: Maxime Prévost Durand
Le candidat dans Saint-Hyacinthe, Richard Gingras, avec à ses côtés Éric Bédard, candidat pour Québec solidaire dans Granby.

Le candidat dans Saint-Hyacinthe, Richard Gingras, avec à ses côtés Éric Bédard, candidat pour Québec solidaire dans Granby.

Pour une troisième campagne électorale consécutive, Richard Gingras se présente à titre de candidat dans Saint-Hyacinthe pour défendre les convictions de Québec solidaire.

Malgré un pourcentage oscillant autour de 3 % lors des deux dernières élections, M. Gingras compte mener une « campagne à temps plein ». Il ira se promener dans la circonscription pour rencontrer la population. « On n’aura pas de local électoral. On ne veut pas que les gens viennent à nous, mais plutôt que ce soit nous qui allions les retrouver et les rencontrer », disait-il lors du lancement de sa campagne, mardi, au Marché public.

Pour l’occasion, ses collègues de Granby (Éric Bédard) et Richelieu (Marie-Ève Mathieu) étaient venus l’appuyer. Leur plateforme électorale mise sur trois points principaux : la souveraineté alimentaire, la souveraineté énergétique et la souveraineté économique. « Puisque qui dit souveraineté, dit maître de ses propres choix », lance le candidat maskoutain.Pour y arriver, ils favoriseraient la mise en place d’écomarchés locaux, l’utilisation de nouvelles énergies et un meilleur financement des organismes ayant un impact sur la qualité de vie et de l’environnement. Du côté économique, Québec solidaire souhaiterait implanter un revenu minimum garanti pour les personnes sous le seuil de faibles revenus.

Carré rouge épinglé

Les trois candidats de Québec solidaire affichaient leur carré rouge, un geste posé par aucun autre candidat dans la circonscription. « Les jeunes sont sortis dans la rue parce qu’ils sont désabusés du système parlementaire actuel », raconte Mme Mathieu, elle-même enseignante. « Si Québec solidaire est élu, vous allez avoir votre mot à dire. Si vous avez une préoccupation, il sera possible de faire entendre votre voix et de faire monter le dossier aux plus hautes instances. »

Membership à la hausse

Québec solidaire a vu son membership doubler depuis ses débuts. À l’échelle nationale, 11 000 personnes sont membres de ce parti, alors que dans la circonscription de Saint-Hyacinthe, le chiffre est maintenant de 104 membres. Au départ, une cinquantaine de membres adhéraient au parti dans Saint-Hyacinthe.

Pour un peu plus de visibilité, Québec solidaire a prévu de poser quelques pancartes à des endroits « précis et stratégiques » au courant de la semaine prochaine.

image