30 juin 2011
Société canadienne du cancer
Richelieu-Yamaska leader en défense de l’intérêt public
Par: Le Courrier
Lise Trudel et Stéphanie Nadeau ont reçu l'un des trois grands prix canadiens en compagnie de Mélanie Champagne, analyste des politiques à la SCC et responsable de la défense de l’intérêt public à la Division du Québec de la SCC.

Lise Trudel et Stéphanie Nadeau ont reçu l'un des trois grands prix canadiens en compagnie de Mélanie Champagne, analyste des politiques à la SCC et responsable de la défense de l’intérêt public à la Division du Québec de la SCC.

La Société canadienne du cancer (SCC), région Richelieu-Yamaska, a reçu l’un des trois grands prix canadiens Cercle de distinction, par la Société canadienne du cancer – volet National, le vendredi 17 juin lors de l’Assemblée générale annuelle de l’organisme.

Publicité
Activer le son

La Société canadienne du cancer (SCC), région Richelieu-Yamaska, a reçu l’un des trois grands prix canadiens Cercle de distinction, par la Société canadienne du cancer – volet National, le vendredi 17 juin lors de l’Assemblée générale annuelle de l’organisme.

Lise Trudel, de Saint-Hyacinthe, et Stéphanie Nadeau, de Saint-Mathias sur Richelieu, toutes deux bénévoles, ont reçu le prix, en compagnie de Mélanie Champagne, analyste des politiques à la SCC et responsable de la défense de l’intérêt public à la Division du Québec de la SCC. Le prix reçu souligne l’esprit de leadership, de collaboration et de dévouement, ainsi que la contribution exceptionnelle de leur équipe à l’amélioration de la santé publique.En 2009, deux Relais pour la vie ont tout d’abord participé à une campagne de signature de lettres (projet pilote) contre le tabac de contrebande. Au total, 500 lettres ont été signées lors de ces événements. Considérant l’ampleur du succès de cette opération de mobilisation citoyenne, l’équipe du bureau régional Richelieu-Yamaska s’est mobilisée en 2010 afin de répéter ce succès. Bénévoles et employés ont mis de nombreux efforts pour rejoindre plus de 3 800 personnes lors de six Relais pour la vie dans la région. Au total, plus de 25 bénévoles et employés différents se sont mobilisés conjointement.Par le succès des campagnes de signature de lettres, les bénévoles de la région ont démontré hors de tout doute que la force de frappe d’une telle action passe avant tout par la mobilisation d’une équipe fière et proactive. Les efforts à mobiliser les citoyens font de l’équipe de bénévoles de la région des leaders dans la défense de l’intérêt public.Pour en apprendre plus sur la Défense de l’intérêt public à la Société canadienne du cancer, il est possible de visiter le site web de la SCC au www.cancer.ca

image