22 août 2013
Tir à l'arc
Rien de moins que le Championnat du monde
Par: Maxime Prévost Durand
Sa soeur aînée, Daphnée, a terminé au 10 e rang, forte d'une participation antérieure à cette compétition.

Sa soeur aînée, Daphnée, a terminé au 10 e rang, forte d'une participation antérieure à cette compétition.

L’été dernier, Daphnée et Audrey Beaudry ont participé aux Jeux du Québec en tir à l’arc, une expérience fort enrichissante pour les soeurs de Saint-Nazaire-d’Acton. Cet été, la barre s’est élevée lorsqu’elles ont eu l’opportunité de prendre part au Championnat du monde de tir à l’arc à Seven Springs, en Pennsylvanie.

Pour y arriver, elles ont dû terminer dans le top 5 de leur catégorie d’âge au Championnat canadien. Chose faite, Daphnée et Audrey avaient l’opportunité de s’inscrire à ce qu’elles décrivent comme « la plus grosse compétition de tir à l’arc » pour leur âge, le IBO (l’Organisation internationale de tir à l’arc) World Championship.

Seul l’animalier, un parcours s’apparentant à la chasse avec des cibles sur de faux animaux, est offert à cette compétition. Le concentrique, soit la cible traditionnelle, n’était pas de l’épreuve.Daphnée, qui en était à sa deuxième expérience à cette compétition, a terminé au 10 e rang chez les filles de 13 à 18 ans grâce à un total de 396 points. Sur le parcours, elle a cumulé 12 « onze », ce qui veut dire qu’elle a atteint à douze reprises le plein coeur de la cible. Chaque fois, elle a ainsi cumulé onze points. Au total, le parcours proposait quarante cibles. Le pointage final reflète l’addition des points accumulés sur chacune des cibles, le maximum pour chacune d’elles étant de onze.De son côté, Audrey a terminé au 20 e rang dans la catégorie CUB, une catégorie mixte pour les tireurs plus jeunes, avec un cumulatif de 309 points, dont un « onze ». Au 24 e échelon après la première ronde, Audrey a grimpé de quatre positions au classement lors de la seconde ronde.« J’étais nerveuse lors de mes premiers tirs, indique-t-elle, mais je n’avais pas vraiment d’attentes. J’y allais simplement pour offrir le meilleur de moi et je suis satisfaite des résultats obtenus pour cette première expérience. »La satisfaction s’est bien reflétée chez sa grande soeur également, surtout qu’elle a terminé devant sa plus grande rivale québécoise, Joanny Roy, par seulement un point d’écart. « C’est une lutte qui ne finit jamais entre elle et moi, c’est toujours extrêmement serré, alors j’étais très contente de la devancer cette fois-ci », lance-t-elle en toute amitié.

Vers les Jeux du Canada?

Le IBO World Championship a été l’une des dernières compétitions à l’horaire cette année pour Audrey et Daphnée. La finale provinciale approche toutefois à grands pas, une autre compétition en importance, surtout pour Daphnée.

C’est qu’elle vise une participation aux Jeux du Canada d’hiver, en Colombie-Britannique en 2015, avec l’Équipe Québec en tir à l’arc. Mais le processus ne fait que s’entamer et la lutte s’annonce serrée. Trois archères sont pratiquement sur un pied d’égalité présentement, alors que seulement deux pourront participer aux Jeux du Canada.

image