7 novembre 2013
Saint-Dominique
Robert Houle, de justesse
Par: Le Courrier
Au terme d'une lutte corsée, Robert Houle a conservé son poste à la mairie de Saint-Dominique.

Au terme d'une lutte corsée, Robert Houle a conservé son poste à la mairie de Saint-Dominique.

Rien n’était gagné d’avance aux élections pour Robert Houle, le maire sortant de la municipalité de Saint-Dominique. Il a été réélu de justesse dimanche, ne devançant son adversaire, Michel Coolidge, que par la marge de 39 voix.

Publicité
Activer le son

M. Houle en a obtenu 450, contre 411 pour M. Coolidge. « On s’attendait à ce que ce soit serré, mais ça a été une belle élection, plus intense vers la fin. J’ai fait beaucoup de porte-à-porte et ça m’a permis de faire le tour des gens. J’ai mené ma campagne comme je suis, de façon intègre et propre », a indiqué M. Houle.

Avoir comme adversaire un membre de son conseil ne l’a pas surpris outre mesure. « C’est normal : ça fait dix ans que je suis là, ce sera mon quatrième mandat. Maintenant, j’ai bien hâte de rencontrer le nouveau conseil la semaine prochaine. Je pense que ça va très bien aller. »Son adversaire, Michel Coolidge, était le conseiller sortant du secteur ouest (district 1). Il vit sa défaite avec difficulté. « C’est évident que je suis extrêmement déçu. J’ai quand même travaillé très fort, j’ai fait beaucoup de porte-à-porte et le courant semblait bien passer avec les électeurs. Mais on ne peut pas plaire à tout le monde. J’ai été conseiller durant six ans, j’avais fait mes devoirs, mais il faut croire que je ne les avais pas assez bien faits. »Lui qui affirme avoir mené une campagne propre, sans attaque aucune, dit avoir été victime de propos mensongers. « C’est ce que j’ai trouvé le plus dur. Mais j’aurai l’occasion de donner des explications aux citoyens », a ajouté M. Coolidge, qui pourrait tenter à nouveau sa chance dans quatre ans.Des élections se sont aussi déroulées dimanche dans trois districts. Dans le secteur rang 7 et rue Boucher (district 2), Jacques Demers a obtenu 60 voix, soit à peine trois de plus que le conseiller sortant, Jean-Paul Fontaine (57 voix), tandis que Normand Blais a récolté 37 voix.Dans le secteur centre (district 3), Marie-Josée Beauregard a été élue avec 81 voix contre 49 pour Pierre Saint-Laurent, tandis que dans le secteur noyau villageois (district 5), la conseillère sortante Lise Bachand a été réélue avec 111 voix contre 67 pour Stéphane Pincince. Les autres membres du nouveau conseil, Hugo Mc Dermott (1) et les conseillers sortants Jean-François Morin (4) et Vincent Perron (6) ont été élus sans opposition.

image