5 mars 2020
De retour pour une 7e année
Rock’n’Time promet un spectacle punché
Par: Maxime Prévost Durand

Cinq des sept membres de Rock’n’Time : Patrick Lajoie, Maryse Dubé, Richard Bourret, Stéphane Tessier et Pierre Denoncourt. Absents : Jean-Denis Major et Annie Messier. Photo Robert Gosselin | Le Courrier ©

Les grands hymnes du sport seront à l’honneur pour le retour sur scène du groupe Rock’n’Time, qui se donne la mission d’amasser des fonds pour faire une différence dans la communauté. Sous le thème du « 7e round », les musiciens se donnent rendez-vous pour un « combat musical » sur les planches de la salle Desjardins du Centre des arts Juliette-Lassonde le mercredi 20 mai, à 20 h.

Publicité
Activer le son

Les « We Are the Champion » et « Eye of the Tiger » seront de la partie pour ce nouveau spectacle, que le groupe qualifie d’audacieux. « On va transporter les gens et les amener ailleurs. On a le goût qu’ils se sentent comme dans un stade de sport », a confié l’une des membres fondatrices du groupe, Maryse Dubé.

Formé des musiciens Richard Bourret (basse), Jean-Denis Major (batterie), Pierre Denoncourt (guitare et clavier) et Stéphane Tessier (guitare), de même que des chanteurs Patrick Lajoie, Annie Messier et Maryse Dubé, Rock’n’Time est un groupe d’amis issus de la communauté des affaires de Saint-Hyacinthe qui souhaite faire une différence à travers la musique.

L’ensemble des bénéfices de cette soirée sera remis à la Fondation Aline-Letendre, qui supporte l’Hôtel-Dieu de Saint-Hyacinthe, et à l’organisme Saint-Hyacinthe Élite, qui aide financièrement les athlètes de haut niveau de la région depuis plus de 30 ans.

« C’est un privilège pour nous d’être choisis pour une cinquième année par la formation Rock’n’Time. Nous savons combien d’heures de préparation les musiciens mettent dans ce concert et notre gratitude est énorme, a mentionné le président du conseil d’administration de la Fondation Aline-Letendre, Daniel Paulhus. Les membres du groupe veulent faire une différence pour nos aînés et nous en sommes reconnaissants. »

Avec l’appui de Rock’n’Time, la Fondation Aline-Letendre peut offrir des « petits plus » qui permettent d’agrémenter le bien-être des résidents de l’Hôtel-Dieu. « Ça a permis entre autres d’acheter des chariots de transport qui gardent la nourriture chaude ou froide », a donné en exemple Maryse Dubé.

Pour Saint-Hyacinthe Élite, il s’agira d’un premier appui de la part de Rock’n’Time. « D’avoir cette aide va nous permettre d’aider davantage nos athlètes », a soutenu l’un des membres du conseil d’administration, Jonathan Morin.

Chaque année, Rock’n’Time amasse entre 35 000 $ et 40 000 $, si bien que le groupe a remis plus de 250 000 $ à des organismes de la région maskoutaine au fil des années.

Les billets pour le spectacle du 20 mai sont déjà en vente au coût de 50 $ directement sur le site www.rockntime.ca.

image