18 avril 2013
Patinage de vitesse
Rosemarie Charest et Olivier Godin dans la cour des grands
Par: Maxime Prévost Durand
Rosemarie Charest, Olivier Godin et Simon Godin ont chacun connu de beaux moments durant la saison de patinage de vitesse.

Rosemarie Charest, Olivier Godin et Simon Godin ont chacun connu de beaux moments durant la saison de patinage de vitesse.

Participer à la même compétition que Marianne St-Gelais et Charles Hamelin, c’est l’opportunité qu’ont eue les patineurs maskoutains Rosemarie Charest et Olivier Godin au cours de la saison en participant à leurs premières compétitions chez les seniors en courte piste.

publicité

Les deux membres du Club de patinage de vitesse de Saint-Hyacinthe ont fait leurs premiers pas dans la cour des grands lors de deux sélections nationales seniors en janvier et en mars. Une expérience enrichissante pour Rosemarie et Olivier, âgés de 17 et 19 ans.

« Je ne croyais pas pouvoir me qualifier pour les sélections seniors, mais j’étais très contente d’en avoir la chance », affirme Rosemarie, élève de 5 e secondaire au Collège Saint-Maurice.Olivier, étudiant au Cégep Maisonneuve situé tout près de l’aréna Maurice-Richard où il se pratique désormais, et Rosemarie ne se sont pas sentis intimidés pour ces premiers pas chez les seniors, au contraire. « Je me disais que si j’ai été sélectionnée pour ces compétitions, c’est que je méritais d’y avoir ma place », soutient la Maskoutaine.« J’ai vu cette opportunité comme une expérience à vivre, une chance de patiner contre des athlètes plus forts que ceux contre qui je suis habitué de compétitionner », raconte Olivier.Ce dernier s’est mesuré à des athlètes déjà bien établis au Canada, notamment François Hamelin (le frère de Charles), François-Louis Tremblay et Guillaume Bastille.« Les fins de courses en 1 500 m ont été un peu plus dures. Je savais que j’allais finir dernier de ma vague, mais j’espérais au moins pouvoir les coller. Au 500 m, l’écart était moins grand. Dans l’une des courses, j’étais 2 e derrière Guillaume Bastille et j’ai tenté de le dépasser. Finalement, on est tombés tous les deux, se souvient Olivier. C’était une belle occasion d’essayer des trucs, quoique je ne voulais pas nuire aux autres non plus. »Les performances de Rosemarie et Olivier devraient leur permettre de se classer parmi les 30 meilleurs patineurs courte piste au Canada.

Un autre Godin s’illustre

Simon Godin, cadet d’Olivier, a lui aussi fait sa marque en patinage de vitesse cette saison en remportant le titre de champion canadien par catégorie d’âge chez les 15-16 ans.

Avec l’or au 500 m et au 1 000 m, en plus d’une médaille de bronze au 3 000 m et une médaille d’argent au relais, lui permettant de terminer au premier rang au cumulatif, Simon retrouve ce titre trois ans après l’avoir remporté dans la catégorie des 13 ans, en 2010.« Je ne m’attendais pas vraiment à cela. Les semaines avant la compétition, j’étais fatigué, mais heureusement, je me suis senti très bien sur la glace et j’ai pu bien performer », indique le patineur de 16 ans.Pour la prochaine année, il se fixe de grands objectifs chez les juniors, visant une expérience internationale. « Mon objectif principal est de participer au Championnat canadien junior et de me qualifier pour les Mondiaux juniors. C’est important d’avoir une expérience internationale chez les juniors avant de faire le saut chez les seniors. »Les trois patineurs pourront profiter d’un petit trois semaines de repos avant de reprendre l’entraînement. À compter de l’automne, Simon et Rosemarie iront eux aussi du côté du Cégep Maisonneuve, alors qu’ils seront diplômés du secondaire, afin de s’entraîner d’une façon plus régulière à l’aréna Maurice-Richard où se trouve le centre national de patinage de vitesse courte piste.

image